Grands Titres

  • Un homme seul ne suffit pas, il faut une équipe, clame Pauline Marois +

    Pauline Marois promet de faire le grand ménage si elle est élue La chef du Parti québécois, Pauline Marois, soutient que seul son parti dispose d'une équipe complète capable de faire le « grand ménage », une référence à peine voilée au nouveau candidat vedette de la Coalition avenir Québec, Jacques Duchesneau. ... Lire la suite
  • Culture - La fierté gaie et lesbienne défile à Vancouver +

     Photo :  CBC/Leah HendryLe traditionnel défilé de la fierté gaie et lesbienne a commencé dimanche dans les rues du centre-ville de Vancouver.Environ 600 000 personnes regardent passer des chars allégoriques et des participants aux costumes flamboyants qui avancent sous un ciel bleu et une température estivale. La première... Lire la suite
  • Le réchauffement climatique prouvé par les faits +

     Photo :  AFP/David McNewLe type de vagues de chaleur sans fin qui ont frappé les États-Unis et d'autres parties du monde au cours des dernières années est si exceptionnel qu'il ne peut s'agir que de réchauffement climatique provoqué par l'homme, affirme une nouvelle étude statistique réalisée par l'un des principaux chercheurs Lire la suite
  • Société - Des chercheurs canadiens entreprennent la plus importante étude sur le vieillissement au pays +

    D'ici 20 ans, le nombre de personnes âgées va doubler à Ottawa, pour atteindre 3,7 millionsPlus de 160 chercheurs de partout au pays lancent la plus vaste étude sur le vieillissement jamais réalisée au Canada.À Ottawa, 3000 personnes seront suivies par une équipe médicale pendant les 20 prochaines années. Les résultats Lire la suite
  • Athlétisme - Finales - Bolt, le roi +

    Usain Bolt à l'arrivée Photo :  AFP/Eric Feferberg La planète l'attendait. Il ne l'a pas déçue. Le Jamaïcain Usain Bolt a conservé son titre olympique au 100 m, dimanche, avec un chrono de 9,63, un record olympique. Son compatriote et grand rival Yohan Blake, champion du monde en 2011, n'avait pas les jambes... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Les rebelles kurdes tuent 22 soldats dans le sud-est de la Turquie L'armée turque a mobilisé 2000 soldats pour mener une importante offensive terrestre et aérienne contre les séparatistes kurdes Photo :  AFP/STR

Au moins 22 personnes sont mortes dimanche dans une attaque menée par des rebelles kurdes contre trois postes militaires dans le sud-est de la Turquie, selon un gouverneur local cité par l'agence Anatolie.

Les insurgés ont notamment attaqué un avant-poste situé près du village de Gecimili, dans la province de Hakkari, à une vingtaine de kilomètres de la frontière irakienne. Six soldats, deux gardes du village qui combattaient à leurs côtés, et 14 rebelles kurdes ont été tués dans les affrontements, ont précisé les services du gouverneur de la province.

Au moins 15 soldats, un autre garde du village et cinq civils ont aussi été blessés dans l'assaut. On ne faisait en revanche pas état de victimes dans les attaques contre les autres postes militaires, situés également dans la province de Hakkari.

Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a qualitfié ces attaques d'« agressions lâches ». Il a par ailleurs accusé Damas de laisser le champ libre aux rebelles kurdes dans le nord de la Syrie, avertissant qu'Ankara n'hésiterait pas à frapper les « terroristes ».

Le ministre turc de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, a quant à lui fait état de 115 morts au cours des deux dernières semaines dans les rangs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit en Turquie).

Mobilisant 2000 soldats, l'armée turque mène depuis plus de 15 jours une importante offensive terrestre et aérienne contre les séparatistes kurdes dans cette région proche de la frontière avec l'Irak. Ces opérations avaient pour but de chasser le PKK de la ville de Semdinli.

Les attaques ordonnées par Ankara ont lieu au moment où un important groupe de rebelles kurdes aurait pris le contrôle d'une partie du nord de la Syrie, en proie à une guerre civile.

Malgré les contacts noués avec le gouvernement régional kurde du nord de l'Irak, la Turquie est opposée à l'idée d'un État kurde séparé.

Considéré comme une organisation terroriste par l'Union européenne et les États-Unis, le PKK lutte depuis 1984 contre l'autorité d'Ankara. Ses revendications évoluent de l'indépendance vers l'autonomie du sud-est anatolien, peuplé en majorité de Kurdes.

Le conflit a fait plus de 45 000 morts depuis les années 80.

Sondage

Comment vous trouvez notre site ?

Mal - 0%
Moyen - 0%
Bien - 100%
Très bien - 0%
Excellent - 0%

Actualités en vidéo

Partenaires