Grands Titres

  • Un homme seul ne suffit pas, il faut une équipe, clame Pauline Marois +

    Pauline Marois promet de faire le grand ménage si elle est élue La chef du Parti québécois, Pauline Marois, soutient que seul son parti dispose d'une équipe complète capable de faire le « grand ménage », une référence à peine voilée au nouveau candidat vedette de la Coalition avenir Québec, Jacques Duchesneau. ... Lire la suite
  • Culture - La fierté gaie et lesbienne défile à Vancouver +

     Photo :  CBC/Leah HendryLe traditionnel défilé de la fierté gaie et lesbienne a commencé dimanche dans les rues du centre-ville de Vancouver.Environ 600 000 personnes regardent passer des chars allégoriques et des participants aux costumes flamboyants qui avancent sous un ciel bleu et une température estivale. La première... Lire la suite
  • Le réchauffement climatique prouvé par les faits +

     Photo :  AFP/David McNewLe type de vagues de chaleur sans fin qui ont frappé les États-Unis et d'autres parties du monde au cours des dernières années est si exceptionnel qu'il ne peut s'agir que de réchauffement climatique provoqué par l'homme, affirme une nouvelle étude statistique réalisée par l'un des principaux chercheurs Lire la suite
  • Société - Des chercheurs canadiens entreprennent la plus importante étude sur le vieillissement au pays +

    D'ici 20 ans, le nombre de personnes âgées va doubler à Ottawa, pour atteindre 3,7 millionsPlus de 160 chercheurs de partout au pays lancent la plus vaste étude sur le vieillissement jamais réalisée au Canada.À Ottawa, 3000 personnes seront suivies par une équipe médicale pendant les 20 prochaines années. Les résultats Lire la suite
  • Athlétisme - Finales - Bolt, le roi +

    Usain Bolt à l'arrivée Photo :  AFP/Eric Feferberg La planète l'attendait. Il ne l'a pas déçue. Le Jamaïcain Usain Bolt a conservé son titre olympique au 100 m, dimanche, avec un chrono de 9,63, un record olympique. Son compatriote et grand rival Yohan Blake, champion du monde en 2011, n'avait pas les jambes... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Fusillade au Wisconsin : le tireur présumé proche des milieux néonazis Les autorités policières ont livré plus de détails sur l'identité du tueur présumé lors d,une conférence de presse devant la communauté sikh. Photo :  AFP/TASOS KATOPODIS

Le voile se lève peu à peu sur l'identité de l'auteur présumé de la fusillade survenue dimanche dans un temple sikh d'Oak Creek, dans l'État du Wisconsin. Les autorités américaines ont indiqué lundi que l'homme était un soldat lié à des groupuscules prônant la suprématie de la race blanche sur les autres peuples.

« Il n'y avait aucune enquête en cours sur lui avant les faits survenus hier [dimanche] », a déclaré l'agent Teresa Carlson, qui dirige le bureau du FBI à Milwaukee, lors d'une conférence de presse organisée au lendemain de la fusillade.

« Nous étudions ses liens avec les groupes prônant la suprématie de la race blanche », a indiqué l'agent Carlson.

Un peu plus tôt, le Pentagone avait révélé ses états de service. Engagé dans l'armée américaine de 1992 à 1998, Wade Michael Page était alors un spécialiste de la guerre psychologique et n'a jamais été déployé dans des opérations extérieures.

Page avait été renvoyé à la vie civile en 1998 pour « mauvaise conduite », affirment des sources militaires. En juin 1998, il était subi des mesures disciplinaires pour état d'ébriété. Dégradé du rang de sergent, il n'avait ensuite plus la possibilité de s'engager.

Dimanche, Wade Micheal Page, 40 ans, a tué six personnes en pleine cérémonie dans un temple sikh d'Oak Creek, dans la banlieue de Milwaukee. Le tireur présumé a ensuite été abattu par la police. Les victimes sont des hommes âgés de 39 à 84 ans, ont précisé les autorités américaines.

Trois hommes, dont le premier policier arrivé sur les lieux, ont également été gravement blessés. Ils ont été transportés à l'hôpital et se trouvent dans un état critique.

En arrivant sur les lieux, l'agent de police « a vu une victime dans le stationnement et est sorti de son véhicule pour lui porter secours », a indiqué John Edwards, le chef de la police d'Oak Creek. « À ce moment, il est tombé sur le suspect, qui lui avait tendu une embuscade à côté de sa voiture. Il a été touché par huit ou neuf balles tirées à proximité immédiate avec un pistolet », a précisé M. Edwards.

L'arme est un pistolet de calibre 9mm acheté légalement, ont précisé les autorités.

Obama : un « examen de conscience » nécessaire, mais pas de nouvelles mesures pour le contrôle des armesAu lendemain de la fusillade d'Oak Creek, le président américain Barack Obama a estimé qu'un « examen de conscience » était nécessaire sur la manière de réduire la violence dans le pays.

« Ces événements terribles et tragiques arrivent trop fréquemment », a déclaré M. Obama dans le Bureau ovale. Ces tragédies ne laissent pas suffisamment de temps pour entreprendre un « examen de conscience » qui permettrait de trouver « d'autres moyens pour réduire la violence », a ajouté le président américain.

Plus tôt lundi, la Maison-Blanche a indiqué que l'administration américaine ne prendrait pas de nouvelles mesures pour le contrôle des armes.

Le porte-parole de Barack Obama, Jay Carney, a rappelé la position du président en la matière. Il veut s'assurer que ceux qui ne sont pas autorisés à porter des armes ne puissent pas s'en procurer, et garantir aux autres Américains le droit inscrit dans la constitution à posséder des armes.

Drapeau nazi et dessins d'aigle

Lundi, le Southern Poverty Law Center (SPLC), un institut américain de lutte contre la haine raciale, a indiqué que Page était un « néonazi exaspéré qui avait dirigé un groupe de musique raciste exaltant le pouvoir blanc ».

Le tueur présumé Wade Michael Page Wade Michael page Photo :  AFP/HO

Le tueur présumé avait fondé en 2005 un groupe de métal nommé End Apathy [En finir avec l'apathie] avec lequel il se produisait dans les festivals. Depuis 2000, il faisait partie de la scène musicale exaltant la suprématie blanche.

Le site du SPLC a publié sur son site internet une photo de Page en concert. L'homme apparaît crâne rasé et tee-shirt sans manches découvrant de nombreux tatouages gothiques, avec des croix celtiques.

Le groupe avait également une page sur Myspace.com. Dees photos montrent ses trois membres, tous abondamment tatoués et jouant quelquefois sous un drapeau visible seulement en partie, mais ressemblant à un drapeau nazi ou portant des dessins d'aigle et de croix celtiques.

Page avait également joué dans le groupe Definite Hate [Haine Définitive], dont une couverture d'album montre un bras blanc frappant un visage noir et les initiales HFFH (Hammerskins Forever, Forever Hammerskins). Hammerskins est une organisation qui a « un temps dominé le mouvement skinhead raciste aux États-Unis », explique le SPLC.

Cette nouvelle fusillade survient quinze jours à peine après celle, le 20 juillet, commise dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado. James Holmes, 24 ans, avait tué 12 personnes et blessé 58 autres.

Fusillade au Wisconsin : le tireur présumé proche des milieux néonazis

Sondage

Comment vous trouvez notre site ?

Mal - 0%
Moyen - 0%
Bien - 100%
Très bien - 0%
Excellent - 0%

Actualités en vidéo

Partenaires