Grands Titres

  • Un homme seul ne suffit pas, il faut une équipe, clame Pauline Marois +

    Pauline Marois promet de faire le grand ménage si elle est élue La chef du Parti québécois, Pauline Marois, soutient que seul son parti dispose d'une équipe complète capable de faire le « grand ménage », une référence à peine voilée au nouveau candidat vedette de la Coalition avenir Québec, Jacques Duchesneau. ... Lire la suite
  • Culture - La fierté gaie et lesbienne défile à Vancouver +

     Photo :  CBC/Leah HendryLe traditionnel défilé de la fierté gaie et lesbienne a commencé dimanche dans les rues du centre-ville de Vancouver.Environ 600 000 personnes regardent passer des chars allégoriques et des participants aux costumes flamboyants qui avancent sous un ciel bleu et une température estivale. La première... Lire la suite
  • Le réchauffement climatique prouvé par les faits +

     Photo :  AFP/David McNewLe type de vagues de chaleur sans fin qui ont frappé les États-Unis et d'autres parties du monde au cours des dernières années est si exceptionnel qu'il ne peut s'agir que de réchauffement climatique provoqué par l'homme, affirme une nouvelle étude statistique réalisée par l'un des principaux chercheurs Lire la suite
  • Société - Des chercheurs canadiens entreprennent la plus importante étude sur le vieillissement au pays +

    D'ici 20 ans, le nombre de personnes âgées va doubler à Ottawa, pour atteindre 3,7 millionsPlus de 160 chercheurs de partout au pays lancent la plus vaste étude sur le vieillissement jamais réalisée au Canada.À Ottawa, 3000 personnes seront suivies par une équipe médicale pendant les 20 prochaines années. Les résultats Lire la suite
  • Athlétisme - Finales - Bolt, le roi +

    Usain Bolt à l'arrivée Photo :  AFP/Eric Feferberg La planète l'attendait. Il ne l'a pas déçue. Le Jamaïcain Usain Bolt a conservé son titre olympique au 100 m, dimanche, avec un chrono de 9,63, un record olympique. Son compatriote et grand rival Yohan Blake, champion du monde en 2011, n'avait pas les jambes... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Le magazine Closer Le magazine Closer Photo :  AFP/KENZO TRIBOUILLARD

Le prince William et son épouse Kate Middleton vont déposer lundi en France une plainte au pénal contre le ou les auteurs des photos de la duchesse seins nus, publiées vendredi dans le magazine français Closer.

Cette plainte pour « violation de la vie privée » du couple s'ajoute à une procédure civile déjà entamée contre Closer. Selon une source judiciaire citée par l'Associated Press, le couple princier ne demandera pas la saisie du titre, mais plutôt l'interdiction de tout retirage du magazine, l'interdiction de vendre les photos incriminées ainsi que leur utilisation sur des publications numériques.

Les clichés ont été pris par téléobjectif lors de vacances du couple en Provence, sur la terrasse d'une maison d'hôte dans le Lubéron.

Un journal irlandais, le Irish Daily Star, a reproduit samedi certaines photos, après quoi les deux groupes propriétaires du journal, Independent News and Media (irlandais) et Northern and Shell (britannique) ont offert leurs excuses.

Aucun autre journal au Royaume-Uni n'a publié les photos, ni même le Sun, le seul tabloïd ayant diffusé des photos du prince Harry nu lors d'une fête à Las Vegas.

Un magazine italien, Chi, s'apprête par ailleurs à diffuser les clichés lundi.

La directrice de la rédaction de Closer, Laurence Pieau, a soutenu que « ces photos n'ont rien de choquant, elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages ».

De son côté, le rédacteur en chef du journal irlandais, Mike O'Kane, a affirmé sur les ondes de la chaîne publique BBC que si la diffusion des clichés semble être un problème en Grande-Bretagne, car la duchesse est la future reine « en Irlande, Kate Middleton est juste une célébrité parmi tant d'autres ».

Une loi française peu musclée

« La loi française protège la vie privée de façon quasi absolue », explique le spécialiste du droit de la presse, l'avocat Richard Malka. « Elle est l'une des plus protectrices en matière de vie privée et de droit à l'image. Toute photo d'une personne dans un cadre privé ne peut être publiée qu'avec son accord et la condamnation est quasi automatique », précise-t-il.

En dépit de la sévérité de la loi sur la vie privée, les conséquences demeurent plutôt minces. Techniquement, le Code pénal prévoit un an de prison et une amende de 45 000 euros (57 000 $). Mais, « le montant des dommages et intérêts octroyé est généralement assez faible et les publications prévoient ces montants dans leurs coûts de structures », explique l'avocate Isabelle Wekstein.

Sondage

Comment vous trouvez notre site ?

Mal - 0%
Moyen - 0%
Bien - 100%
Très bien - 0%
Excellent - 0%

Actualités en vidéo

Partenaires