Grands Titres

  • Éducation - La CLASSE en Abitibi-Témiscamingue +

    Manifestation au centre-ville Rouyn-Noranda Photo :  Jean-François BélangerLa Coalition large de l'association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) était de passage à Rouyn-Noranda.La CLASSE effectue une tournée québécoise afin de distribuer son manifeste, publié le 12 juillet, et intitulé "Nous sommes avenir".... Lire la suite
  • Économie - Investissement de 12 millions de dollars par Ressource Québec pour le projet Dumont +

    Le site du projet Dumont est identifié dans la zone orange. Photo :  http://www.royalnickel.comRoyal Nickel a annoncé un investissement de 12 millions de dollars par Ressource Québec dans le projet de nickel Dumont situé dans le secteur de Launay.Un investisssement qui permettra de poursuivre les activités de mise en... Lire la suite
  • Levée partielle de l'interdiction de feux à ciel ouvert au Québec +

      |  Radio-Canada avec La Presse Canadienne ... Lire la suite
  • Sport - 200 personnes réunies pour assister à la victoire de Christine Girard +

    Les supporteurs de Christine Girard réunis à Rouyn-Noranda Photo :  Jean-François BélangerPrès de 200 personnes se sont réunies à la salle Évolu-Son, à Rouyn-Noranda, afin d'assister à la compétition.L'émotion était palpable parmi les parents, amis et supporteurs lorsque l'obtention de la médaille par Christine Girard a ét... Lire la suite
  • Haltérophilie - Le bronze à bout de bras pour Girard +

    Christine Girard Photo :  PC/Hassan Ammar Christine Girard est devenue la première Canadienne à remporter une médaille olympique en haltérophilie. L'athlète de 27 ans a décroché le bronze chez les 63 kg, mardi, aux Jeux de Londres. « Je suis tellement contente! À cause des doutes qui ont to... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Christine GirardChristine Girard Photo :  PC/Hassan Ammar

Christine Girard est devenue la première Canadienne à remporter une médaille olympique en haltérophilie.

L'athlète de 27 ans a décroché le bronze chez les 63 kg, mardi, aux Jeux de Londres.

« Je suis tellement contente! À cause des doutes qui ont toujours plané au-dessus de mon sport, je suis heureuse d'avoir écouté mon coeur plutôt que ma tête. J'ai fait le plus que je pouvais avec ce que j'avais aujourd'hui », a déclaré l'haltérophile de Rouyn-Noranda qui compte d'ailleurs revenir au Québec bientôt pour célébrer son succès.

Girard est venu bien près de coiffer la Russe Svetlana Tsarukaeva, médaillée d'argent, sur son dernier épaulé-jeté, mais elle a raté l'essai et a dû se contenter, façon de parler, du bronze.

En retard d'un kilogramme au total sur sa rivale russe (237 kg) pendant que cette dernière était confinée à un rôle de spectatrice - après avoir épuisé ses trois essais - Girard a tenté un dernier essai à 135 kg. Un succès lui aurait permis de surpasser le total de la Russe par un kilogramme.

Assurée de son 3e rang (236 kg), elle a pu savourer sa médaille de bronze.

Girard était 4e à l'issue de l'arrachée. Elle a réussi son premier essai à 103 kg, mais elle a ensuite échoué dans ses deux derniers essais à 105 kg. D'ailleurs, elle a ressenti une douleur inquiétante à son dernier essai.

« J'étais un peu stressée après, mais ça a tenu le coup. »

C'est à l'épaulé-jeté qu'elle a réussi à assurer sa place sur le podium. Elle a réussi ses deux premiers essais à 130 kg et à 133 kg. La réussite de ces deux premiers essais l'a placé en confortable position sur la troisième marche du podium.

Le troisième essai constituait un bonus pour transformer le bronze en argent.

Pendant que Tsarukaeva, Girard et la Turque Sibel Simsk se disputaient les deux dernières marches du podium, la Kazakhe Maiya Maneza s'est sauvée avec la médaille d'or dès son premier essai à l'épaulé-jeté.

Deuxième après l'arrachée, la Kazakhe accusait un retard de seulement 2 kg. Maneza a semé la concurrence avec un premier essai réussi à 135 kg.

La médaille d'or étant alors assurée, Maneza a ensuite fait monter la barre à 144 kg, pour l'exploit. Elle a échoué à ses deux tentatives, mais elle a terminé avec un total de 245 kg qui lui a valu, outre la médaille d'or, un record olympique.

Dozois-Prévost heureuse

À des milliers de kilomètres de Londres, l'haltérophile Marilou Dizois-Prévost, tenue à l'écart des Jeux en raison d'une importante blessure à un coude, n'a pas caché sa joie de voir sa compatriote récolter une médaille olympique.

« Pendant un moment, elle m'a fait oublier le fait que je ne suis pas aux Jeux et toutes les émotions négatives qui y sont reliées, a-t-elle déclaré lors d'un passage dans les bureaux de Radio-Canada Sports. Durant quelques minutes, je ne suis redevenue qu'une simple spectatrice de ma passion, de mon sport. Et pour la première fois depuis que je le pratique, j'ai vu une athlète canadienne accéder au podium. »

C'est qu'à se côtoyer au fil des années, Dozois-Prévost et Girard sont devenues des amies. « À 16 ans, elle était déjà très mature, raconte Dozois-Prévost. Elle jouait déjà, auprès de moi, le rôle de maman davantage que les entraîneurs eux-mêmes. Son sérieux et sa maturité m'ont toujours beaucoup impressionnée. C'est une fille extrêmement intelligente et très introspective. »

Dozois-Prévost croyait-elle voir son amie décrocher une médaille à Londres? « Je la lui souhaitais, mais j'avais tellement peur, a-t-elle expliqué. Je sais ce qu'elle vaut. Mais dans ce sport-là, il faut vraiment que tous les éléments tombent en place au bon moment. Christine a subi des blessures, et il suffit parfois que la séance de réchauffement se passe mal pour que tout bascule. »

Finalement, tout a fonctionné. « Je suis tout aussi émue que fière d'elle, a affirmé Dozois-Prévost. Mais fière, au fond, je l'étais déjà. »

Autre résultat :

Hommes 69 kg

  • Or : Lin Qingfeng (Chine)
  • Argent : Triyatno Triyatno (Indonésie)
  • Bronze : Razvan Constantin Martin (Roumanie)

Actualités en vidéo

Partenaires