Grands Titres

  • N.-B. : les pêcheurs de homard manifestent de nouveau +

    La trêve aura été de courte durée dans la crise du homard au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont repris leurs manifestations, dimanche, à Richibouctou-Village.Les pêcheurs ont rejeté l'entente conclue vendredi entre l'Union des pêcheurs des Maritimes, les usines de transformation et le gouvernement. Ils disent ne pas être satisfaits des prix a... Lire la suite
  • Industrie forestière - Échec d'une entente entre Irving et les propriétaires de lots boisés +

    La scierie de la forestière Irving à Clair, au Nouveau-Brunswick (archives) Photo :  Marie-Hélène Lange/Radio-CanadaLa forestière J. D. Irving a rejeté, vendredi, une proposition qui devait permettre une reprise des livraisons de bois mou pour la pâte.Le géant forestier Irving et les propriétaires de lots boisés privés se... Lire la suite
  • Crise du homard - Les pêcheurs de homards du N.-B. lèvent la barricade +

    Les manifestants ont libéré la route, vendredi après-midi. Photo :  Michèle Brideau/Radio-CanadaLes pêcheurs qui manifestaient à Bedec, près de Richibouctou-Village au Nouveau-Brunswick, ont plié bagage vendredi en fin d'après-midi.Ils ont levé la barricade qu'ils avaient érigée avec des cages de homards, pour bloquer l'... Lire la suite
  • Crise du homard - Les représentants de l'industrie de la pêche au homard du N.-B. se rencontrent à Fredericton +

    Le point de presse du ministre des Pêches du Nouveau-Brunswick au sujet de la crise du homard Photo :  Nicolas Steinbach/Radio-CanadaDes représentants de l'Union des pêcheurs des Maritimes, des usines de transformation et le ministre des Pêches du Nouveau-Brunswick font le point sur la crise du homard, à Fredericton.Le... Lire la suite
  • Palourdes - Une entrepreneure dénonce la lenteur d'une inspection +

    Des palourdes Photo :  AP/Pat WellenbachLa propriétaire d'une usine de transformation de poroduits marins du Nouveau-Brunswick dénonce ce qu'elle qualifie d'un « abus de pouvoir » de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.Marie Légère, de St. Thomas Fish Market, dans la région de Bouctouche, doit détruire vendredi,... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
L'hôtel de ville de Dieppe L'hôtel de ville de Dieppe (archives)

Le retrait d'un panneau-réclame par l'entreprise Pattison à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, n'inquiète pas les autorités municipales.

Le panneau, situé dans le secteur de Lakeburn, non loin de l'ancienne entrée de l'aéroport, a connu une baisse de visibilité et de popularité auprès des annonceurs.

La directrice des communications de la Ville, Isabelle LeBlanc, ne croit pas que le retrait de ce panneau soit un signe d'un retrait plus important.

« J'ai vérifié avec le service de planification et d'inspection hier, et on m'a clairement dit que tous les jours on reçoit des demandes d'entreprises qui veulent faire approuver leurs enseignes parce qu'elles veulent justement acheter un panneau-réclame dans les prochaines semaines ou les prochains mois », souligne Mme LeBlanc.

L'entreprise affirme par ailleurs que certains clients rechignent à faire imprimer des affiches bilingues pour un petit marché. Isabelle LeBlanc estime pour sa part que ces affiches seraient pertinentes dans tout le sud-est de la province.

« La même enseigne qui peut être apposée à Dieppe peut aussi être dans le marché de Moncton, Shediac. Elle peut se rendre jusqu'à Miramichi parce que c'est un milieu bilingue. Alors, dire que c'est un marché minimal, c'est un peu facile », affirme Mme LeBlanc.

Pattison et la Ville de Dieppe se sont affrontés dans une bataille juridique après l'adoption d'un arrêté municipal rendant l'affichage bilingue obligatoire.

L'entreprise a toutefois reconnu sa culpabilité pour mettre fin à la poursuite de la municipalité, qui l'accusait d'avoir enfreint la réglementation.

Pattison avait laissé entendre que cette politique la forcerait peut-être à réduire le nombre de ses panneaux en ville.

Actualités en vidéo

Partenaires