Grands Titres

  • Faits divers - Une femme avec une déficience intellectuelle retrouvée vivante près du lac Sasamat +

    Une description de Joy Zhang Photo :  Photo de familleDes équipes de recherche ont retrouvé vivante Joy Zhang, une femme ayant une déficience intellectuelle portée disparue depuis jeudi dans la forêt près de Port Moody en Colombie-Britannique.Mme Zhang a été découverte assise parmi les arbres hors des sentiers balisés à en... Lire la suite
  • Triathlon - Canada - Simon Whitfield critique l'entourage de Paula Findlay +

    Une course qui fait des vagues Au lendemain de sa 52e et dernière place, la triathlonienne et grand espoir de médaille Paula Findlay continue de s'excuser dimanche. « Je sais combien de temps et d'argent ont été investis en moi. Je voulais tellement rendre les gens fiers, a-t-elle exp... Lire la suite
  • Faits divers - Une femme est portée disparue près du lac Sasamat +

    Une description de Joy Zhang Photo :  Photo de familleDes secouristes accompagnés de bénévoles poursuivent leurs recherches d'une femme de 21 ans portée disparue depuis jeudi aux alentours du lac Sasamat, près de Port Moody en Colombie-Britannique.Les secouristes, qui ont fait appel à un hélicoptère muni d'un radar in... Lire la suite
  • Télécommunications au Yukon : Northwestel demande 40 millions au CRTC +

     Photo :  Christian MolgatNorthwestel demande au Conseil canadien de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) la permission d'utiliser 40 millions de dollars provenant d'un fonds de modernisation. Or, son principal compétiteur Ice Wireless s'y oppose et soutient qu'il s'agirait d'un retour en arrière.Northwestel prévoit... Lire la suite
  • Fait divers - Poursuite automobile dans l'Okanagan : 3 accusés de tentative de meurtre +

    La police a arrêté trois suspects après une course-poursuite nourrie de coups de feu. Photo :  CBCLa Gendarmerie royale du Canada (GRC) a confirmé vendredi que Michael Edward Ellis 39 ans, Shawn Adam Wysinski 32 ans et Ashley Collins, 19 ans sont accusés de tentative de meurtre à la suite d'une poursuite automobile dans... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Une course qui fait des vagues

Au lendemain de sa 52e et dernière place, la triathlonienne et grand espoir de médaille Paula Findlay continue de s'excuser dimanche.

« Je sais combien de temps et d'argent ont été investis en moi. Je voulais tellement rendre les gens fiers, a-t-elle expliqué. Désolée, n'est peut-être pas le bon terme, mais j'étais tellement triste après ma course. J'ai été complètement honnête dans les entrevues qui ont suivi. »

Findlay a indiqué que sa boîte de courriels et son compte Twitter ont été inondés de messages lui disant qu'elle n'avait pas à s'excuser.

Une idée avec laquelle un autre triathlonien, Simon Whitfield, est complètement d'accord.

« C'est si triste qu'elle se soit excusée. Elle n'a rien à se reprocher, elle a démontré tellement de courage depuis un an », a dit Whitfield.

Whitfield tire à boulets rouges sur l'entourage de Findlay

Médaillé d'or à Sydney, Simon Whitfield a critiqué sévèrement la rééducation de la blessure à la hanche de sa compatriote.

« Paula n'a pas du tout à s'excuser après sa 52e place. Ce sont plutôt ses entraîneurs et conseillers Patrick Kelly, Debbie Muir et le Dr David Smith qui doivent prendre la responsabilité pour cet échec », a déclaré le Britanno-Colombien.

Whitfield ne demande pas la démission de l'entourage de Findlay, mais estime que son équipe ne l'a pas adéquatement préparée après son retour de blessure.

« Ç'a été mal géré du début à la fin. Le plan du Dr Smith, de Patrick Kelly et de Debbie Muir n'était pas bon, et ils devraient avoir le courage de le dire », a indiqué Whitfield.

Findlay n'avait pas couru depuis juin 2011.

Radio-Canada Sports a appris que Kelly refuse de commenter la situation pour l'instant et préfère réserver ses commentaires après la fin des Jeux.

Kelly ne souhaite pas déconcentrer l'équipe masculine qui concourra mardi.

Des déclarations qui dérangent

Les réactions à ces affirmations-chocs ne se sont pas fait attendre.

Le président de Triathlon Canada, Alain Trivett, craint que la sortie de Whitfield nuise à ses coéquipiers, mais admet du même souffle que des erreurs ont été commises dans le camp Findlay.

« Depuis juin 2011, nous avons eu de la difficulté à aider Paula à retrouver sa meilleure forme », a dit Trivett.

Trivett croit toutefois qu'une partie du blâme revient à l'athlète.

« Ce n'était pas toujours facile de travailler avec elle. Elle est extrêmement motivée, mais elle n'a pas pris le temps de repos nécessaire. Elle devait prendre du recul pour soigner sa blessure et elle ne l'a pas fait », a-t-il déclaré.

Le président de Triathlon Canada pense que c'est le manque de préparation qui aura été fatal à Findlay plutôt que sa hanche, qu'il croit être totalement rétablie.

Paula Findlay avait été nommée dans l'équipe olympique de triathlon en novembre pour qu'elle n'ait pas à se qualifier plus tard dans l'année et qu'elle récupère de sa blessure.

Actualités en vidéo

Partenaires