Grands Titres Économie

  • Homard - Les pêcheurs du Nouveau-Brunswick maintiennent la pression +

    Des pêcheurs en colère ont manifesté, vendredi, aux abords de l'usine de transformation de homards à Bedec, près de Richibouctou-Village, au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont réussi à causer la fermeture de l'usine Village Bay Sea Products pour la journée. Les pêcheurs reprochent à des transformateurs de s'approvisionner aux États-Unis, et ils cr... Lire la suite
  • Guerre de chiffres entre Legault et Charest +

    Jean Charest et François Legault dressent un portrait différent de l'économie québécoise. Jean Charest soutient que le Québec a connu, au cours des dernières années, une prospérité économique exceptionnelle. À l'opposé, François Legault affirme que les Québécois se sont appauvris sous le règne libéral. ... Lire la suite
  • 300 emplois pourraient être sauvés chez Aveos +

    Un avion d'Air Canada en entretienL'entreprise britannique AJ Walters a signé une lettre d'entente pour acheter les actifs du centre d'entretien des composantes avioniques d'Aveos, ce qui pourrait sauver jusqu'à 300 emplois.AJ Walters compte faire de Montréal son nouveau centre mondial pour la maintenance et la réparation... Lire la suite
  • Les touristes moins nombreux dans les hôtels montréalais en juillet +

     Photo :  iStockL'Association des hôtels du grand Montréal a enregistré une chute de 12,5 % du taux d'occupation des chambres au mois de juillet, par rapport à la même période l'an dernier.Sauf en 2009, il n'y a jamais eu un taux d'occupation aussi bas depuis 15 ans, selon l'association qui représente un peu plus de 70 établissements.Cette Lire la suite
  • Apple accapare les deux tiers du marché des tablettes +

    Un iPad 2 (archives) Photo :  AFP/Getty/Mario TamaLe géant américain de l'électronique Apple a creusé son avance sur le marché en pleine explosion des tablettes multimédias, avec 68 % de parts de marché pour son iPad au deuxième trimestre, selon une étude du cabinet IDC.Au total, les ventes mondiales sont estimées à 2... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Magasin Rona Magasin Rona Photo :  PC/Nathan Denette

L'offre de rachat de Rona (TSX:RON) par Lowe's ne sera sans doute pas bonifiée, estime le directeur des communications de Teamsters Canada, mais selon lui, il faut tout de même mettre au parfum le détaillant américain du refus sans équivoque du Québec dans le dossier.

Stéphane Lacroix affirme qu'il importe de lancer un message clair à Lowe's et de lui faire savoir que ce ne serait « peut-être pas une bonne idée » d'acheter le fleuron de la rénovation au Québec, les magasins Rona.

Mardi, le conseil d'administration de Rona a décliné l'offre d'achat de 1,76 milliard de Lowe's, mais le détaillant américain n'abandonne pas pour autant son projet d'augmenter sa présence au Canada.

Dans un communiqué publié vendredi, le syndicat, qui représente environ 1800 travailleurs de Rona, indique son intention de s'impliquer dans le conflit si Lowe's décidait de revoir à la hausse son offre d'achat.

« Nous ferons appel à nos partenaires habituels, que ce soit la FTQ, le gouvernement du Québec ou la Caisse de dépôt et placement, afin de faire en sorte que Lowe's ne puisse acheter Rona », a expliqué M. Lacroix lors d'une entrevue avec La Presse Canadienne.

« Leur culture de gestion des ressources humaines n'est pas forcément compatible à celle qui prévaut au Québec et au Canada », a-t-il poursuivi, s'inquiétant du même souffle d'une répétition du scénario des magasins Zellers si une telle transaction devait se concrétiser.

La filiale de la Compagnie de la Baie d'Hudson, les magasins Zellers, a été avalée par le détaillant américain Target, et le transfert d'accréditation syndicale n'a pas été effectué, a rappelé M. Lacroix.

Le président de la section locale 1999 du syndicat des Teamsters, Serge Bérubé, a lui aussi exprimé ses inquiétudes quant à la pérennité des emplois si Lowe's finit par mettre la main sur Rona.

Malgré le refus de la direction de Rona, l'offre d'achat de Lowe's pourrait être bonifiée au cours des prochaines semaines.

Outre le syndicat des Teamsters, le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, a déjà exprimé son opposition à une telle vente.

Les Teamsters représentent 125 000 membres au Canada et sont affiliés à la fraternité des Teamsters, qui compte 1,4 million de membres à travers l'Amérique du Nord.

Actualités en vidéo

Partenaires