Grands Titres Économie

  • Homard - Les pêcheurs du Nouveau-Brunswick maintiennent la pression +

    Des pêcheurs en colère ont manifesté, vendredi, aux abords de l'usine de transformation de homards à Bedec, près de Richibouctou-Village, au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont réussi à causer la fermeture de l'usine Village Bay Sea Products pour la journée. Les pêcheurs reprochent à des transformateurs de s'approvisionner aux États-Unis, et ils cr... Lire la suite
  • Guerre de chiffres entre Legault et Charest +

    Jean Charest et François Legault dressent un portrait différent de l'économie québécoise. Jean Charest soutient que le Québec a connu, au cours des dernières années, une prospérité économique exceptionnelle. À l'opposé, François Legault affirme que les Québécois se sont appauvris sous le règne libéral. ... Lire la suite
  • 300 emplois pourraient être sauvés chez Aveos +

    Un avion d'Air Canada en entretienL'entreprise britannique AJ Walters a signé une lettre d'entente pour acheter les actifs du centre d'entretien des composantes avioniques d'Aveos, ce qui pourrait sauver jusqu'à 300 emplois.AJ Walters compte faire de Montréal son nouveau centre mondial pour la maintenance et la réparation... Lire la suite
  • Les touristes moins nombreux dans les hôtels montréalais en juillet +

     Photo :  iStockL'Association des hôtels du grand Montréal a enregistré une chute de 12,5 % du taux d'occupation des chambres au mois de juillet, par rapport à la même période l'an dernier.Sauf en 2009, il n'y a jamais eu un taux d'occupation aussi bas depuis 15 ans, selon l'association qui représente un peu plus de 70 établissements.Cette Lire la suite
  • Apple accapare les deux tiers du marché des tablettes +

    Un iPad 2 (archives) Photo :  AFP/Getty/Mario TamaLe géant américain de l'électronique Apple a creusé son avance sur le marché en pleine explosion des tablettes multimédias, avec 68 % de parts de marché pour son iPad au deuxième trimestre, selon une étude du cabinet IDC.Au total, les ventes mondiales sont estimées à 2... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

La création d'emplois a été plus forte que prévu en juillet aux États-Unis, malgré un taux de chômage qui a légèrement augmenté, à 8,3 %, une nouvelle qui a propulsé les marchés boursiers vendredi.

L'économie américaine a créé en juillet 163 000 emplois de plus qu'elle n'en a perdu, sa plus forte progression depuis février, indique le département du Travail dans son rapport mensuel sur l'emploi.

Le solde net des embauches dans le pays apparaît ainsi en très nette hausse par rapport à juin, où ce chiffre a été révisé à la baisse de 80 000 à 64 000, surclassant la prévision médiane des analystes qui tablaient sur 100 000.

Les économistes s'attendaient en revanche au maintien à 8,2 % du taux de chômage. Avec un taux de 8,3 %, le chômage touche désormais 12,8 millions d'Américains.

Depuis le début de l'année, le nombre d'emplois créés aux États-Unis a atteint chaque mois en moyenne 151 000, s'inscrivant en légère baisse par rapport à la moyenne mensuelle de 2011, selon les chiffres du département du Travail.

Les gains d'emplois en juillet ont profité à tous les secteurs de l'activité économique. Le secteur manufacturier a créé 25 000 nouveaux postes, sa meilleure performance depuis le mois de mars. Les restaurants et bars ont embauché 29 000 nouveaux employés, contre 7000 pour les détaillants.

Les services d'éducation et de santé ont eu besoin de 38 000 nouveaux travailleurs, mais les gouvernements ont retranché 9000 postes.

Le salaire horaire moyen s'est apprécié de 2 ¢US, pour une hausse de 1,7 % depuis un an.

La Maison-Blanche et les bourses saluent la nouvelle

La Maison-Blanche a réagi aux chiffres publiés en estimant qu'ils constituaient une nouvelle preuve de la poursuite de la reprise de l'économie et en minimisant la hausse du taux de chômage, jugé « fondamentalement inchangé ».

Certains analystes se montrent toutefois prudents.

« Nous sommes toujours dans un contexte où la productivité ralentit, où la croissance des profits ralentit, et nous ne pensons pas que cela constitue un environnement solide pour constater des créations d'emploi significatives », souligne Tom Porcelli, économiste chez RBC Capital Markets.

Cette nouvelle sur les créations d'emploi a néanmoins fait bondir les indices boursiers. À la fermeture, à New York, les principaux indices avaient gagné près de 2 %. Du côté européen, les gains allaient de plus de 2 % à Londres à plus de 6 % à Milan.

Les bourses européennes effacent ainsi en bonne partie le recul de jeudi. Les marchés s'attendaient à de nouvelles mesures de la part de la Banque centrale européenne, qui ne compte pas intervenir avant septembre.

Actualités en vidéo

Partenaires