Grands Titres Économie

  • Homard - Les pêcheurs du Nouveau-Brunswick maintiennent la pression +

    Des pêcheurs en colère ont manifesté, vendredi, aux abords de l'usine de transformation de homards à Bedec, près de Richibouctou-Village, au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont réussi à causer la fermeture de l'usine Village Bay Sea Products pour la journée. Les pêcheurs reprochent à des transformateurs de s'approvisionner aux États-Unis, et ils cr... Lire la suite
  • Guerre de chiffres entre Legault et Charest +

    Jean Charest et François Legault dressent un portrait différent de l'économie québécoise. Jean Charest soutient que le Québec a connu, au cours des dernières années, une prospérité économique exceptionnelle. À l'opposé, François Legault affirme que les Québécois se sont appauvris sous le règne libéral. ... Lire la suite
  • 300 emplois pourraient être sauvés chez Aveos +

    Un avion d'Air Canada en entretienL'entreprise britannique AJ Walters a signé une lettre d'entente pour acheter les actifs du centre d'entretien des composantes avioniques d'Aveos, ce qui pourrait sauver jusqu'à 300 emplois.AJ Walters compte faire de Montréal son nouveau centre mondial pour la maintenance et la réparation... Lire la suite
  • Les touristes moins nombreux dans les hôtels montréalais en juillet +

     Photo :  iStockL'Association des hôtels du grand Montréal a enregistré une chute de 12,5 % du taux d'occupation des chambres au mois de juillet, par rapport à la même période l'an dernier.Sauf en 2009, il n'y a jamais eu un taux d'occupation aussi bas depuis 15 ans, selon l'association qui représente un peu plus de 70 établissements.Cette Lire la suite
  • Apple accapare les deux tiers du marché des tablettes +

    Un iPad 2 (archives) Photo :  AFP/Getty/Mario TamaLe géant américain de l'électronique Apple a creusé son avance sur le marché en pleine explosion des tablettes multimédias, avec 68 % de parts de marché pour son iPad au deuxième trimestre, selon une étude du cabinet IDC.Au total, les ventes mondiales sont estimées à 2... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Élections Québec 2012 - CAQ : un fonds de 5 milliards pour les ressources naturellesFrançois Legault a fait son annonce entouré de candidats de la CAQ, lundi, à Montréal. Photo :  PC/Graham Hughes

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, promet d'utiliser les ressources naturelles pour réduire l'écart de richesse entre le Québec et le reste du Canada et ramener des sièges sociaux dans la province.

Un gouvernement de la CAQ créerait pour ce faire un Fonds pour les ressources naturelles de 5 milliards de dollars, administré par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Partant du fait que les Québécois doivent participer eux-mêmes à l'exploitation de leurs ressources naturelles pour en récolter le maximum de bénéfices, le fonds aurait pour vocation de prendre des participations dans des projets exploitant les ressources naturelles des diverses régions du Québec.

On propose que la Caisse de dépôt soit capable de prendre des participations jusqu'à 49 % dans les grands projets d'exploitation des ressources naturelles.

— François Legault

Ce nouveau fonds serait également financé par un appel à l'épargne (contributions à un REER) et par les fonds fiscalisés (Capital régional et coopératif Desjardins, Fonds de solidarité FTQ et Fondaction CSN).

De plus, la totalité des redevances provenant de l'exploitation des ressources serait appliquée au remboursement de la dette. « On pense que par équité entre les générations, pour que tous les Québécois, de toutes les générations, profitent de l'exploitation des ressources naturelles non renouvelables, que 100 % des redevances soient appliquées contre la dette », a déclaré M. Legault.

Pertes de sièges sociaux, redevances et pétrole

D'emblée, lors de son point de presse tenu devant le siège social de la Caisse de dépôt et placement du Québec, à Montréal, le chef caquiste a affirmé que le Québec devenait de plus en plus « une économie de succursales ».

Il a déploré la perte, au cours des 10 dernières années dans la province, de plusieurs sièges sociaux de grandes entreprises, dont Alcan, Sico et Astral, déplorant notamment l'inaction de la Caisse de dépôt dans certains dossiers. « S'il y a un secteur dans lequel la Caisse de dépôt devrait s'impliquer et où on devrait être maîtres chez nous, c'est dans le secteur des ressources naturelles », a-t-il estimé.

François Legault a au passage écorché le gouvernement Charest, qualifiant « d'erreur » sa décision de modifier la mission de la Caisse de dépôt pour se concentrer seulement sur le rendement à court terme en 2004.

D'autre part, s'il s'est dit en accord avec l'ajustement fait sur les redevances minières (passage de 12 à 16 % des bénéfices en mars 2010), François Legault s'est toutefois montré en désaccord avec la proposition péquiste d'imposer des redevances sur les revenus bruts des grandes entreprises.

Pour lui, la priorité serait plutôt, en fait, de devenir propriétaire en partie du capital-action des grandes entreprises, « comme en Norvège », a expliqué M. Legault.

Par ailleurs, le chef de la CAQ a précisé que son fonds ne servirait pas seulement à prendre part aux grands projets miniers, mais également à l'exploitation pétrolière. « On ne peut pas se permettre le luxe au Québec de ne pas regarder l'exploitation pétrolière : c'est peut-être la chance ou jamais de rembourser la dette qu'on a, une dette qui est la plus importante de toutes les provinces canadiennes.

La CAQ avait déjà annoncé son intention de créer un tel fonds, en juin 2011, avant sa transformation en parti politique et sa fusion avec l'ADQ.

En marge de son annonce, François Legault a été interrogé sur des propos tenus par son nouveau candidat Jacques Duchesneau quant aux pouvoirs qu'il détiendrait pour nommer des ministres. Selon M. Legault, le choix des ministres demeure une prérogative du premier ministre.

Actualités en vidéo

Partenaires