Grands Titres Économie

  • Homard - Les pêcheurs du Nouveau-Brunswick maintiennent la pression +

    Des pêcheurs en colère ont manifesté, vendredi, aux abords de l'usine de transformation de homards à Bedec, près de Richibouctou-Village, au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont réussi à causer la fermeture de l'usine Village Bay Sea Products pour la journée. Les pêcheurs reprochent à des transformateurs de s'approvisionner aux États-Unis, et ils cr... Lire la suite
  • Guerre de chiffres entre Legault et Charest +

    Jean Charest et François Legault dressent un portrait différent de l'économie québécoise. Jean Charest soutient que le Québec a connu, au cours des dernières années, une prospérité économique exceptionnelle. À l'opposé, François Legault affirme que les Québécois se sont appauvris sous le règne libéral. ... Lire la suite
  • 300 emplois pourraient être sauvés chez Aveos +

    Un avion d'Air Canada en entretienL'entreprise britannique AJ Walters a signé une lettre d'entente pour acheter les actifs du centre d'entretien des composantes avioniques d'Aveos, ce qui pourrait sauver jusqu'à 300 emplois.AJ Walters compte faire de Montréal son nouveau centre mondial pour la maintenance et la réparation... Lire la suite
  • Les touristes moins nombreux dans les hôtels montréalais en juillet +

     Photo :  iStockL'Association des hôtels du grand Montréal a enregistré une chute de 12,5 % du taux d'occupation des chambres au mois de juillet, par rapport à la même période l'an dernier.Sauf en 2009, il n'y a jamais eu un taux d'occupation aussi bas depuis 15 ans, selon l'association qui représente un peu plus de 70 établissements.Cette Lire la suite
  • Apple accapare les deux tiers du marché des tablettes +

    Un iPad 2 (archives) Photo :  AFP/Getty/Mario TamaLe géant américain de l'électronique Apple a creusé son avance sur le marché en pleine explosion des tablettes multimédias, avec 68 % de parts de marché pour son iPad au deuxième trimestre, selon une étude du cabinet IDC.Au total, les ventes mondiales sont estimées à 2... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Hausse à venir des prix des aliments Épis dans un champ dans le Midwest, aux États-Unis, fin juillet Photo :  PC/AP Photo/Robert Ray

La sécheresse dans certains États des États-Unis, la pire depuis plusieurs décennies, risque de se répercuter sur la facture d'épicerie des Canadiens. Des économistes s'attendent à des augmentations de prix des denrées, du porc aux céréales, allant jusqu'à 4 % l'an prochain.

L'économiste Paul Ferley de la RBC précise que les hausses de prix seront semblables à celles observées en 2001 lorsqu'elles étaient stimulées par la forte demande de pays émergents, comme la Chine et l'Inde. Il table sur une progression de 2,5 à 3,5 % des prix des denrées cette année et de 3 % à 4 % l'an prochain.

Le temps particulièrement sec dans plusieurs États du Midwest dessèche le maïs et le soya notamment, ce qui affectera l'ensemble de la chaîne alimentaire. Comme le maïs sert à nourrir le bétail aux États-Unis, les prix du boeuf et du porc devraient augmenter, explique l'analyste Patricia Mohr de la Banque Scotia. La volaille serait aussi touchée, selon elle.

Les coûts de production pour la nourriture augmenteront, souligne Mme Mohr, « et éventuellement, il y aura un impact à l'épicerie ». « C'est difficile de prédire avec précision quand cela se produira », ajoute-t-elle. Certains produits, comme le pain et les pâtes, pourraient aussi coûter plus cher.

Déjà des prix plus élevés

La semaine dernière, le groupe de restauration rapide Tim Hortons annonçait une hausse de prix pour certaines de ses pâtisseries et sandwichs en expliquant que les coûts des ingrédients étaient en hausse.

Le chef de la direction des Aliments Maple Leaf, Michael McCain, indiquait, également la semaine dernière, que les prix de ses produits allaient augmenter en raison des effets de la sécheresse précisant, lui aussi, qu'il est difficile de prédire quand la situation se reflétera sur la facture des consommateurs.

Avec la concurrence accrue entre les épiciers et les géants du commerce au détail au pays, certains commerçants pourraient être hésitants à repasser entièrement les hausses de prix à leurs clients, explique M. Ferley. Cela pourrait tempérer les augmentations de prix, dit-il.

Au pays, les groupes Loblaw, Metro et Sobeys avec son enseigne IGA, notamment, doivent composer avec de nouveaux concurrents comme Pharmaprix, Walmart et bientôt Target.

Actualités en vidéo

Partenaires