Grands Titres Économie

  • Homard - Les pêcheurs du Nouveau-Brunswick maintiennent la pression +

    Des pêcheurs en colère ont manifesté, vendredi, aux abords de l'usine de transformation de homards à Bedec, près de Richibouctou-Village, au Nouveau-Brunswick. Les pêcheurs ont réussi à causer la fermeture de l'usine Village Bay Sea Products pour la journée. Les pêcheurs reprochent à des transformateurs de s'approvisionner aux États-Unis, et ils cr... Lire la suite
  • Guerre de chiffres entre Legault et Charest +

    Jean Charest et François Legault dressent un portrait différent de l'économie québécoise. Jean Charest soutient que le Québec a connu, au cours des dernières années, une prospérité économique exceptionnelle. À l'opposé, François Legault affirme que les Québécois se sont appauvris sous le règne libéral. ... Lire la suite
  • 300 emplois pourraient être sauvés chez Aveos +

    Un avion d'Air Canada en entretienL'entreprise britannique AJ Walters a signé une lettre d'entente pour acheter les actifs du centre d'entretien des composantes avioniques d'Aveos, ce qui pourrait sauver jusqu'à 300 emplois.AJ Walters compte faire de Montréal son nouveau centre mondial pour la maintenance et la réparation... Lire la suite
  • Les touristes moins nombreux dans les hôtels montréalais en juillet +

     Photo :  iStockL'Association des hôtels du grand Montréal a enregistré une chute de 12,5 % du taux d'occupation des chambres au mois de juillet, par rapport à la même période l'an dernier.Sauf en 2009, il n'y a jamais eu un taux d'occupation aussi bas depuis 15 ans, selon l'association qui représente un peu plus de 70 établissements.Cette Lire la suite
  • Apple accapare les deux tiers du marché des tablettes +

    Un iPad 2 (archives) Photo :  AFP/Getty/Mario TamaLe géant américain de l'électronique Apple a creusé son avance sur le marché en pleine explosion des tablettes multimédias, avec 68 % de parts de marché pour son iPad au deuxième trimestre, selon une étude du cabinet IDC.Au total, les ventes mondiales sont estimées à 2... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Alors que les audiences publiques du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) sur l'Achat d'Astral par Bell tirent à leur fin, au sein de l'organisme, on affirme que sous le mandat de Jean-Pierre Blais, les Canadiens assisteront à un « virage consommateur ».

Les intervenants aux audiences, comme les présidents de Québecor et Cogeco, ne sont pas les seuls à s'être fait remarquer. Le président du CRTC a attiré l'attention des médias avec ses interventions centrées sur les intérêts des Canadiens.

M. Blais s'est servi de lettres de consommateurs pour interroger les dirigeants de Bell, du jamais vu, selon Richard Paradis, le président du groupe CIC, une firme de conseillers en radiodiffusion.

À son arrivée au début de l'été comme président du CRTC, un organisme souvent accusé de trop favoriser le point de vue des entreprises, Jean-Pierre Blais a fait part de ses intentions aux employés de l'organisation en exposant que les consommateurs canadiens « s'attendent à avoir la possibilité d'être consultés et écoutés ». Il a déclaré très tôt que ses trois secteurs d'intérêt étaient le consommateur, le citoyen et les créateurs.

Les audiences sur le projet de transaction Bell-Astral ont toutefois été le véritable test de ce « virage consommateur ».

« Je trouve un peu décevant que dès qu'un groupe de consommateurs s'est mis à la table, les représentants des plus grandes sociétés, les représentants les plus séniors des sociétés de communication au pays ont quitté la salle », a déploré M. Blais lors d'une présentation d'un groupe de défense des consommateurs.

La réprimande a fait mouche et les représentants sont revenus dans la salle.

Des employés du CRTC ont l'impression d'assister à une minirévolution.

La décision de M. Blais dans l'affaire Bell-Astral pourrait être un autre indicateur de ce changement de culture. Cette décision ne sera pas connue avant le mois de novembre.

Les audiences se poursuivront pour une dernière journée vendredi. Ce sera l'occasion pour Bell de répliquer à ses adversaires et concurrents.

D'après le reportage de Maxime Bertrand.

Actualités en vidéo

Partenaires