Grands Titres

  • Faits divers - Un incendie emporte deux femmes et blesse un homme à Winnipeg Beach +

    La maison qui a pris feu à Winnipeg Beach Photo :  Ron Dhaliwal/CBCDeux femmes sont mortes et un jeune de 18 ans a été transporté à l'hôpital à la suite d'un incendie qui a consumé une maison dimanche matin à Winnipeg Beach au Manitoba.Les trois personnes étaient seules dans la résidence au moment du drame, a déclaré Lire la suite
  • Faits divers - Des véhicules percutent des façades à Winnipeg : une arrestation +

    Un véhicule a percuté ce restaurant de l'avenue Portage à Winnipeg Photo :  Ron Dhaliwal/CBCCinq personnes, dont un enfant, ont été transportées à l'hôpital dimanche matin après l'emboutissage de leur véhicule dans la devanture d'un restaurant à Winnipeg.L'accident a démoli vers 3 h une vitrine et une partie de l'entrée de... Lire la suite
  • Économie - Steinbach résiste à l'ouverture prolongée de ses magasins +

    (archives) Photo :  iStockphotoLes résidents de Steinbach ne semblent pas vouloir profiter d'une autorisation provinciale qui donne le droit aux municipalités du Manitoba de prolonger les heures d'ouverture de leurs commerces dès dimanche.Sa population fortement mennonite estime que les coûts engendrés par une ouverture p... Lire la suite
  • Faits divers - Les secours retrouvent des plaisanciers disparus sur le lac Winnipeg +

    Les plaisanciers sont partis de la réserve de Poplar River (A) et ont entrepris de voguer sur le lac Winnipeg jusqu'à la réserve crie de Norway House (B). Attendus vers 16 h jeudi, ils ne sont jamais arrivés. Photo :  Google MapsQuatre personnes à bord d'une embarcation ont été retrouvées saines et Lire la suite
  • Alouettes 36 - Blue Bombers 26 - Défaite des Blue Bombers face aux Alouettes à Winnipeg +

    Jamal Richardson Photo :  PC/John WoodsJamel Richardson a inscrit ses deux premiers touchés de la saison et la défense a largement contenu l'attaque des Blue Bombers dans un gain de 36 à 26 des Alouettes de Montréal, vendredi soir, à Winnipeg.Les Alouettes ont mis fin à une séquence de deux revers en dictant la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Économie - Le Manitoba reconnaît que l'industrie du porc vit une crise Le producteur de porcs de Niverville éprouve des difficultés financières et cherche à se restructurer. Photo :  André Dalencour

Alors que le producteur porcin Puratone s'est placé mercredi sous la protection de Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, la province a reconnu vendredi que l'industrie du porc traversait une mauvaise passe.

« Comme Puratone l'a indiqué, l'industrie fait face à des défis tels que la valeur élevée du dollar canadien, la politique d'étiquetage d'origine des États-Unis, la récession mondiale qui affaiblit la demande de porc à l'exportation et qui accroît la demande de maïs et soja de l'industrie de l'éthanol, et maintenant des coûts de nourriture élevés en raison de la sécheresse aux États-Unis », a indiqué la province par voie de communiqué.

Puratone, le troisième plus grand producteur porcin au Manitoba, emploie 350 personnes, mais sa fermeture aurait des conséquences sur toute l'économie de la région.

Les employés de l'entreprise de Niverville nagent en plein brouillard. « Ce n'est pas bon. Comme tout le monde, j'ignore ce qui se passe ou ce qui va se produire dans les semaines à venir », a déclaré vendredi un employé de Puratone, Henry Doerksen.

Cet homme qui travaille depuis 16 ans au sein de l'entreprise indique que la direction ne les tient pas vraiment au courant de ce qui se passe.

La tension était palpable dans la bourgade de 3500 âmes. Après avoir accordé une entrevue à Radio-Canada, M. Doerksen s'est fait raccompagner dans les locaux de Puratone par un de ses supérieurs.

La situation des employés de Puratone ne laisse personne indifférent, car tout le monde connaît quelqu'un qui travaille pour l'entreprise.

« Ils s'inquiètent et sont nerveux tout comme le serait n'importe qui d'autre qui se trouverait en situation de pouvoir perdre son emploi », a indiqué un résident de Niverville, Abe Klassen.

Même si l'avenir de Puratone demeure incertain, le maire de Niverville, Greg Fehr, refuse de sombrer dans le fatalisme.

Selon lui, Puratone représente un pilier de la communauté depuis 40 ans, mais l'économie locale saura se relever si l'entreprise venait à fermer ses portes.

« Il y a bien une chose que les Manitobains des communautés rurales ont, c'est la ténacité et la persévérance », a-t-il souligné.

Tous ne sont pas du même avis. Le gérant d'une pharmacie dont le quart des clients sont des employés de Puratone, Karam Abd El Nour, estime que le mal est bien plus profond.

Exode

« Nous nous attendions à cela depuis longtemps et je ne pense pas qu'il s'agisse d'un bon signe pour l'économie de Niverville », a-t-il lancé, ajoutant que cela faisait plusieurs mois qu'il entendait des rumeurs dans le milieu des affaires nivervillois.

Il prédit que si l'usine ferme, un grand nombre d'employés qui vivent en ville devront sans doute déménager pour se trouver un autre emploi.

La décision de Puratone de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies lui donne un sursis pour se restructurer, tout comme l'a fait en début de semaine l'entreprise saskatchewanaise Big Sky Farms.

Actualités en vidéo

Partenaires