Grands Titres

  • Sports - Controverse au Grand Prix de Trois-Rivières +

    Le pilote qui a remporté la course de la série Sportsman Québec vendredi soir au Grand Prix de Trois-Rivières a été disqualifié.Le jeune pilote amateur Xavier Coupal a gagné vendredi une course qui devait lui mériter un volant chez les professionnels de l'épreuve Nascar au Grand Prix de Trois-Rivières en fin Lire la suite
  • Noyade à Shawinigan : un homme serait tombé d'un bateau +

    Dans l'actualité Mauricie–Centre-du-Québec ... Lire la suite
  • Sports - Grand prix de Trois-Rivières : début des compétitions +

    Grand Prix de Trois-RivièresLes compétitions de la 43e édition du Grand Prix de Trois-Rivières ont commencé vendredi.Les essais libres ont débuté sous les coups de 10 h vendredi. En après-midi, le circuit donnera lieu à des séances de qualifications et à 19 h 20, les pilotes de la série Sportsman Québec s'élanceront sur la... Lire la suite
  • Sports - Jeux du Québec : récolte de médailles record pour la Mauricie +

    Dans l'actualité Mauricie–Centre-du-Québec ... Lire la suite
  • politique - Johnson : des appuis au candidat péquiste qui suscitent des réactions +

    Yves-François BlanchetUn ex-libéral et un ex-adéquiste ont choisi de s'impliquer dans la campagne du député sortant et candidat du Parti québécois Yves-François Blanchet.L'ex-directeur général du Cégep de Drummondville, Normand Bernier, s'était impliqué au Parti québécois dans les années 1970 et 1980. Il avait voté NON au... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Un résumé de Maude Montembeault

La réplique se prépare pour tenter de sauver la centrale nucléaire Gentilly-2 à Bécancour. C'est que le Parti québécois aurait toujours l'intention de procéder au déclassement de la centrale, comme il le promet depuis deux ans.

Le nouveau gouvernement devra prendre une décision rapidement. C'est que le permis d'exploitation de Gentilly-2 ne permet pas de faire fonctionner la centrale au-delà de 2012.

La chambre de commerce de Bécancour somme le député caquiste de Nicolet-Bécancour d'agir dans ce dossier.

Au moins 800 personnes travaillent à Gentilly-2. Selon plusieurs intervenants, l'impact d'une fermeture éventuelle de la centrale serait énorme pour l'économie de Bécancour, Nicolet et Trois-Rivières, même si le PQ a promis durant la récente campagne électorale de soutenir l'économie de la région en créant un fonds de 200 millions de dollars.

Maude Montembeault explique que le député, Donald Martel, veut connaître les résultats des études d'Hydro-Québec.

Actualités en vidéo

Partenaires