Grands Titres Politique

  • Pauline Marois promet un nouveau régime de redevances minières +

    Pauline Marois, entourée de certains des membres de son équipe économique (de gauche à droite): Élaine Zakaïb, Nicolas Marceau, Alain Therrien, Pierre Langlois et Martine Ouellet Un gouvernement péquiste apporterait des « changements majeurs » au régime de redevances minières, avec un impôt sur les surprofits et la perception de redeva... Lire la suite
  • Duceppe livre une charge virulente contre Khadir +

    Gilles Duceppe, l'ex-chef du Bloc québécois Photo :  PC/Graham Hughes Le député de Québec solidaire Amir Khadir est un être populiste et opportuniste, qui ne mérite même pas le respect, estime l'ex-chef bloquiste Gilles Duceppe, dans une entrevue à La Presse canadienne, vendredi. Il met aussi en doute les... Lire la suite
  • Jacques Duchesneau sera candidat pour la CAQ +

    L'ancien chef de l'Unité anticollusion, Jacques Duchesneau Photo :  Radio-Canada L'ex-directeur de l'Unité anticollusion (UAC), Jacques Duchesneau, sera candidat pour la Coalition avenir Québec aux prochaines élections. Deux sources proches du dossier ont confirmé à Radio-Canada qu'une entente était intervenue en... Lire la suite
  • CAQ : chaque Québécois aura un médecin d'ici un an +

    Les explications de Michel Rochon La Coalition avenir Québec promet de fournir à chaque famille du Québec l'accès à un médecin si elle est élue, et ce en misant sur les groupes de médecine familiale. La formation politique promet d'« inciter de manière dynamique » les médecins qui prenn... Lire la suite
  • Jean Charest veut garder les 55ans et plus au travail +

    Jean Charest, entouré des ministres Alain Paquet (délégué aux Finances et responsable de la région de Laval), Julie Boulet (Emploi et Solidarité sociale), Raymond Bachand (Finances et Revenu) et Marguerite Blais (responsable des Aînés) Le chef libéral, Jean Charest, s'engage à mettre en place des conditions qui permettront aux t... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Jean Charest lors de son annonce à Lévis.Jean Charest lors de son annonce à Lévis. Photo :  PC/Jacques Boissinot

Le premier ministre jean Charest a vivement réagi à la candidature de Jacques Duchesneau sous la bannière de la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Saint-Jérôme.

En campagne à Lévis, le chef libéral a laissé entendre que le nouveau candidat de la CAQ changeait d'avis sur des questions fondamentales : « Jacques Duchesneau avait pourtant déclaré, dit-il, ne pas être intéressé par la politique. » Jean Charest a ajouté que chaque candidat a droit au respect, y compris M. Duchesneau.

Interrogé sur une déclaration de Jacques Duchesneau affirmant que le Plan Nord est un instrument servant les intérêts libéraux, le député sortant de Sherbrooke a déclaré qu'il s'agissait là de « pure démagogie », et de déclarations décevantes.

« C'est de la pure démagogie. Pure, pure, pure démagogie. Je regrette que M. Duchesneau emploie ce genre de tactique. C'est décevant pour ceux qui vivent en démocratie qu'une personne comme ça se permette de faire des accusations générales. »

— Jean Charest

Dans une entrevue publiée ce week-end dans Le Devoir, Jacques Duchesneau a en substance affirmé que les entreprises amies du pouvoir s'arrachent les retombées du Plan Nord.

Jean Charest s'est par ailleurs insurgé contre la note de 2 sur 10 que lui a attribué le candidat caquiste en ce qui concerne la lutte contre la corruption, la jugeant peu cohérente : « Il en a fait beaucoup, des déclarations, M. Duchesneau, en commission parlementaire, il a quand même dit que nous avions pris des mesures coriaces, qu'on s'en allait dans la bonne direction, que nous étions déterminés ».

Il juge par ailleurs que l'ex-directeur de l'Unité anticollusion n'agit pas bien en lançant des accusations sans donner de nom.

Actualités en vidéo

Partenaires