Grands Titres Politique

  • Pauline Marois promet un nouveau régime de redevances minières +

    Pauline Marois, entourée de certains des membres de son équipe économique (de gauche à droite): Élaine Zakaïb, Nicolas Marceau, Alain Therrien, Pierre Langlois et Martine Ouellet Un gouvernement péquiste apporterait des « changements majeurs » au régime de redevances minières, avec un impôt sur les surprofits et la perception de redeva... Lire la suite
  • Duceppe livre une charge virulente contre Khadir +

    Gilles Duceppe, l'ex-chef du Bloc québécois Photo :  PC/Graham Hughes Le député de Québec solidaire Amir Khadir est un être populiste et opportuniste, qui ne mérite même pas le respect, estime l'ex-chef bloquiste Gilles Duceppe, dans une entrevue à La Presse canadienne, vendredi. Il met aussi en doute les... Lire la suite
  • Jacques Duchesneau sera candidat pour la CAQ +

    L'ancien chef de l'Unité anticollusion, Jacques Duchesneau Photo :  Radio-Canada L'ex-directeur de l'Unité anticollusion (UAC), Jacques Duchesneau, sera candidat pour la Coalition avenir Québec aux prochaines élections. Deux sources proches du dossier ont confirmé à Radio-Canada qu'une entente était intervenue en... Lire la suite
  • CAQ : chaque Québécois aura un médecin d'ici un an +

    Les explications de Michel Rochon La Coalition avenir Québec promet de fournir à chaque famille du Québec l'accès à un médecin si elle est élue, et ce en misant sur les groupes de médecine familiale. La formation politique promet d'« inciter de manière dynamique » les médecins qui prenn... Lire la suite
  • Jean Charest veut garder les 55ans et plus au travail +

    Jean Charest, entouré des ministres Alain Paquet (délégué aux Finances et responsable de la région de Laval), Julie Boulet (Emploi et Solidarité sociale), Raymond Bachand (Finances et Revenu) et Marguerite Blais (responsable des Aînés) Le chef libéral, Jean Charest, s'engage à mettre en place des conditions qui permettront aux t... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Québec solidaire dévoile son Plan vertQuébec solidaire dévoile son Plan vert

Québec solidaire promet d'investir un milliard de dollars supplémentaire par année, pendant cinq ans, pour le développement et l'électrification des transports collectifs, en instaurant notamment un lien haute vitesse électrifié entre Montréal et Québec ainsi qu'entre les villes et les régions.

Le Plan vert pour l'économie de QS prévoit également étendre le métro de Montréal et mettre en place des services de tramway électrifiés.

QS estime que le type de transport collectif qu'il favorise permettrait la création de 166 000 nouveaux emplois, en plus de mettre fin à la dépendance au pétrole.

Québec solidaire dit d'ailleurs vouloir « sortir le Québec du pétrole », soit de « mettre fin à l'hémorragie qui fait sortir 18 milliards de dollars de notre économie par année ». Le parti dit tourner le dos aux énergies fossiles comme le pétrole de l'île d'Anticosti et le gaz de schiste.

Épreuve des faits

Québec solidaire compte financer son Plan vert grâce, entre autres, à une super-redevance sur la consommation d'eau.

Le parti explique qu'il pourra aller chercher 1,5 milliard de revenus de redevances en taxant plus d'entreprises « à un coût un peu plus important que ce le gouvernement s'est contenté de faire à cause des lobbys très puissants du secteur industriel ».

En fait, la redevance sera beaucoup plus importante que celle qui existe actuellement. D'après les calculs de l'équipe de l'épreuve des faits de Radio-Canada, un gouvernement de Québec solidaire taxerait les grands utilisateurs d'eau 70 fois plus que le gouvernement libéral et 1250 fois plus que l'Ontario.

Depuis l'an dernier, le Québec perçoit 9 millions de dollars annuellement en redevance sur l'eau. La taxe est fixée à 70 $ par million de litres consommés. Québec solidaire exigerait des compagnies minières 5000 dollars pour la même quantité d'eau et 750 $ pour les manufacturiers, comme les producteurs de jus de fruits ou de bière.

Amir Khadir reconnaît que la mesure pourrait avoir une incidence sur les prix à la consommation puisque les entreprises taxées davantage voudront sûrement hausser les prix de leur produit. Mais le coporte-parole du parti estime que cette hausse des prix sera compensée par l'instauration d'un revenu minimum garanti de 12 000 dollars par année pour tous les Québécois.

En opposition au Plan Nord

Selon le parti mené par Françoise David et Amir Khadir, le Plan Nord engloutit « des milliards de dollars » en fonds publics, et ce, « au service de grandes entreprises étrangères » venues « brader » les ressources naturelles du Québec.

Contrairement au Plan Nord de Jean Charest, notre Plan vert profitera à tout le monde. Il permettra de créer des emplois stables et bien rémunérés, tant pour les femmes que pour les hommes, et d'améliorer les conditions de travail dans tous les secteurs de notre économie.

— Françoise David

Un gouvernement solidaire mettrait également sur pied Énergie-Québec, organisme chargé de concevoir une politique énergétique qui favoriserait les énergies renouvelables comme le développement éolien.

Amir Khadir affirme que son parti refuse de construire des « éléphants blancs comme la centrale nucléaire de Gentilly-2 ou La Romaine ». Il souhaite plutôt miser sur d'autres énergies renouvelables, procéder à un développement éolien ordonné et sous contrôle public.

Le Plan vert propose un vaste chantier d'économie d'énergie. Il est temps que le Québec cesse d'investir dans le béton à coup de milliards.

— Amir Khadir

Actualités en vidéo

Partenaires