Grands Titres Politique

  • Pauline Marois promet un nouveau régime de redevances minières +

    Pauline Marois, entourée de certains des membres de son équipe économique (de gauche à droite): Élaine Zakaïb, Nicolas Marceau, Alain Therrien, Pierre Langlois et Martine Ouellet Un gouvernement péquiste apporterait des « changements majeurs » au régime de redevances minières, avec un impôt sur les surprofits et la perception de redeva... Lire la suite
  • Duceppe livre une charge virulente contre Khadir +

    Gilles Duceppe, l'ex-chef du Bloc québécois Photo :  PC/Graham Hughes Le député de Québec solidaire Amir Khadir est un être populiste et opportuniste, qui ne mérite même pas le respect, estime l'ex-chef bloquiste Gilles Duceppe, dans une entrevue à La Presse canadienne, vendredi. Il met aussi en doute les... Lire la suite
  • Jacques Duchesneau sera candidat pour la CAQ +

    L'ancien chef de l'Unité anticollusion, Jacques Duchesneau Photo :  Radio-Canada L'ex-directeur de l'Unité anticollusion (UAC), Jacques Duchesneau, sera candidat pour la Coalition avenir Québec aux prochaines élections. Deux sources proches du dossier ont confirmé à Radio-Canada qu'une entente était intervenue en... Lire la suite
  • CAQ : chaque Québécois aura un médecin d'ici un an +

    Les explications de Michel Rochon La Coalition avenir Québec promet de fournir à chaque famille du Québec l'accès à un médecin si elle est élue, et ce en misant sur les groupes de médecine familiale. La formation politique promet d'« inciter de manière dynamique » les médecins qui prenn... Lire la suite
  • Jean Charest veut garder les 55ans et plus au travail +

    Jean Charest, entouré des ministres Alain Paquet (délégué aux Finances et responsable de la région de Laval), Julie Boulet (Emploi et Solidarité sociale), Raymond Bachand (Finances et Revenu) et Marguerite Blais (responsable des Aînés) Le chef libéral, Jean Charest, s'engage à mettre en place des conditions qui permettront aux t... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

L'ancien premier ministre albertain Peter Lougheed, considéré par plusieurs comme le père de l'Alberta moderne, est décédé à l'âge de 84 ans, selon un communiqué diffusé par sa famille.

Il est mort jeudi de causes naturelles à Calgary, sa ville natale, dans l'hôpital qui porte son nom.

M. Lougheed a été premier ministre de l'Alberta de 1971 à 1985. Il a été la première force motrice de la dynastie progressiste-conservatrice qui dirige toujours la province aujourd'hui.

« Aujourd'hui, le Canada perd un grand homme. Peter Lougheed a été l'un des plus remarquables Canadiens de sa génération », a déclaré le premier ministre Stephen Harper dans un communiqué.

« Confronté comme aucun autre premier ministre de l'Alberta auparavant à la plus grande des menaces pour les ressources naturelles de sa province et pour les droits et responsabilités des provinces, il est resté inébranlable et digne au nom de l'Alberta, tout en restant en même temps un Canadien fort et engagé, gagnant ainsi le respect de tous les Canadiens et des Albertains », a ajouté le premier ministre.

Peter Lougheed a été nommé en mai dernier meilleur premier ministre provincial des 40 dernières années par le magazine Options politiques, publié par l'Institut de recherche en politiques publiques.

L'ancien premier ministre albertain Peter Lougheed est décédé Peter Lougheed en compagnie de Pierre Elliot Trudeau pour régler les derniers détails d'un accord sur le prix du pétrole Photo :  PC/Dave Buston

De province rurale à puissance économique

Connu pour ses bras de fer avec l'ancien premier ministre Pierre Elliot Trudeau, il a joué un rôle important dans la transformation de l'Alberta en puissance économique au cours des années 1970 et 1980.

Peter Lougheed a mis l'Alberta de l'avant lors de son combat contre Ottawa à propos du programme énergétique national. Dans une lutte pour maintenir le contrôle provincial sur les ressources pétrolières, M. Lougheed a même menacé de cesser d'acheminer le pétrole vers l'est.

Non seulement s'est-il assuré du développement des ressources d'huile et de gaz que détient l'Alberta en quantité phénoménale, mais il s'est aussi battu pour que l'Ouest prenne du poids sur la scène politique canadienne.

L'ancien premier ministre est demeuré présent après sa retraite, en 1985. Il a été désigné membre de l'Ordre du Canada en 1986, a aidé le premier ministre Brian Mulroney à négocier l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) en 1987 et a coprésidé le forum Canada-Japon de 1991 à 1996.

Bien qu'il ait été un ardent défenseur de l'exploitation des ressources naturelles, M. Lougheed a commencé à exprimer ses préoccupations vis-à-vis de l'industrie pétrolière dans les années 2000, inquiet de la rapidité du développement au détriment de la qualité des infrastructures et des règles environnementales. Il s'était toutefois prononcé contre le Protocole de Kyoto sur les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le dossier de l'oléoduc Keystone, M. Lougheed considérait que l'Alberta devait transformer son produit elle-même avant de l'exporter. Lors d'un discours délivré en 2004, il a même affirmé que la ressource la plus importante de la province était l'eau, et non le pétrole.

Lors des récentes élections provinciales, il a soutenu la première ministre Alison Redford, qui le considérait comme un mentor.

Actualités en vidéo

Partenaires