Grands Titres Santé

  • Soins aux réfugiés : les libéraux demandent de faire marche arrière +

    Manifestation contre la réduction du Programme fédéral de santé intérimaire pour les réfugiés, à Winnipeg, en juin dernier Photo :  Jeff StapletonLe Parti libéral du Canada exhorte Ottawa à revenir sur sa décision de couper dans les soins de santé offerts aux réfugiés.Le porte-parole libéral en matière d'immigration, K... Lire la suite
  • Santé - Deux cas de virus du Nil occidental détectés à Winnipeg +

     Photo :  iStockDeux donneurs de sang winnipégois sont porteurs du virus du Nil occidental, ce qui constitue les premiers cas humains de ce virus au Manitoba depuis deux ans.La Société canadienne du sang a décelé le virus chez ces deux personnes à la suite d'un don de sang la semaine dernière, selon les Lire la suite
  • Santé - La méthode Toyota fait ses preuves à l'Hôpital de Verdun +

    L'Hôpital de Verdun, dans le sud-ouest de Montréal, a réussi à éliminer complètement sa liste d'attente pour les examens de tomodensitométrie, mieux connus sous le nom de « scan » ou scanographe. Un patient subit un examen de tomodensitometrie. (archives) Photo :  IS/iStockLa direction de l'hôpital affirme avoir réussi cet... Lire la suite
  • Sclérose en plaques - Technique du Dr Zamboni: le manque de suivi dénoncé +

    La thérapie controversée traite les patients en débloquant leurs veines cervicales.Le veuf d'une femme de 37 ans, décédée il a une dizaine de jours des suites de la sclérose en plaques, soutient qu'aucun médecin saskatchewanais n'a voulu la suivre après qu'elle eut reçu le traitement de libération au Mexique et aux État... Lire la suite
  • Santé publique - Des premiers cas humains de virus du Nil à Toronto? +

    Les moustiques peuvent être porteurs du virus du Nil. Photo :  PCLa santé publique de Toronto rapporte ce qui serait ses deux cas probables du virus du Nil occidental chez les humains cette année.Il s'agit d'un homme d'un octogénaire, qui a été hospitalisé avec des symptômes du virus, et d'une femme de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Virus du papillome humain Virus du papillome humain Photo :  Centers for Disease Control and Prevention

Un groupe de Calgary veut poursuivre le conseil scolaire catholique de la ville pour rendre obligatoire l'introduction du vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) dans leurs écoles.

Puisque le VPH est une infection transmissible sexuellement, le conseil scolaire catholique refuse proposer le vaccin dans les écoles sous prétexte que les élèves sont tenus à la chasteté avant le mariage. Fred Henry, un évêque de Calgary, avait affirmé en juin que ce vaccin allait à l'encontre des principes religieux et qu'il demeurait tout de même accessible en dehors des murs des écoles catholiques.

Les jeunes filles de la cinquième année des écoles publiques peuvent recevoir le vaccin dans le cadre d'un programme de vaccination volontaire, mis en place par les services de santé publics de l'Alberta.

Le groupe Calgary VPH a affirmé jeudi par voie de communiqué que pendant plus d'un an, des spécialistes de la santé, des travailleurs sociaux et des parents ont demandé au conseil scolaire de restaurer l'accès au vaccin, banni depuis 2008, dans les écoles catholiques.

En agissant ainsi, le conseil scolaire catholique viole le droit administratif et la Charte canadienne des droits et libertés, selon le groupe de Calgary.

« Sachant que la vaccination contre le VPH aide à sauver des vies, il est décevant que nous soyons contraints à avoir recours à la justice pour forcer le conseil à collaborer avec les infirmières et protéger la santé des enfants », a affirmé Dr Ian Mitchell, professeur en pédiatrie à l'Université de Calgary et membre de Calgary VPH.

Le Dr Mitchell a expliqué que le VPH était « la cause » du cancer du col de l'utérus et que plus de 1300 cancers de ce type étaient diagnostiqués chaque année au Canada. Il a ajouté qu'environ 400 Canadiennes, dont 50 Albertaines, mourraient de cette maladie chaque année.

Actualités en vidéo

Partenaires