Grands Titres Science

  • Découverte à Montréal d'un gène qui cause le tremblement essentiel +

    Le tremblement essentiel affecte surtout les mains des personnes affligées Photo :  iStockDes chercheurs de l'Université de Montréal ont identifié le premier gène pouvant expliquer certains cas de tremblement essentiel (TE), ce qui permettra éventuellement un meilleur diagnostic de cette maladie souvent confondue avec le P... Lire la suite
  • L'Antarctique aurait déjà été une forêt « quasi tropicale » +

    Une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature révèle que l'Antarctique était couvert par la forêt vierge il y a 52millions d'années.... Lire la suite
  • Découverte d'un fossile vieux de 365 millions d'années +

    Le Muséum national d'histoire naturelle, à Paris (archives) Photo :  AFP/PATRICK KOVARIKUne équipe du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris, a annoncé mercredi dans la revue scientifique britannique Nature avoir découvert le premier fossile presque complet d'un insecte datant du Dévonien supérieur, il y a quelque 3... Lire la suite
  • Une lumière bleue pour aider les travailleurs de nuit +

    Une personne exposée à la lumière bleue Photo :  Université LavalDes chercheurs de l'Université Laval ont mis au point une lumière bleue qui régularise l'horloge biologique des travailleurs de nuit et des automobilistes fatigués.Ce type de lumière pourrait ainsi permettre aux quelque 2 millions de Canadiens qui... Lire la suite
  • Jeux de Londres : des bandes thérapeutiques aux vertus contestées +

    L'attaquant italien Mario Balotelli enlève son maillot après son second but contre l'Allemagne, en demi-finale de l'Euro 2012. Photo :  AFP/CHRISTOF STACHEDe plus en plus populaires, les bandes de couleurs Kinesio pour traiter les blessures sportives ont été aperçues dans les dernières années sur le corps des athlètes, dan... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Le visage d'une femme Photo :  iStokphoto

Les communautés bactériennes de la peau peuvent stimuler l'immunité et prévenir les infections, montre une étude américaine menée sur des souris.

À ce jour, la plupart des travaux qui se sont intéressés aux bactéries qui colonisent le corps portaient sur celles qui vivent dans les intestins. Cependant, la plupart des parties de notre corps, dont la peau, sont colonisées par des bactéries.

Le chercheur Shruti Naik, de l'Université de la Pennsylvanie, et ses collègues montrent que des bactéries de la peau comme Staphylococcus epidermidis orientent le développement des cellules immunitaires de la peau chez la souris.

Ces travaux ont aussi permis d'établir que des bactéries résidentes de la peau ont favorisé une réponse immunitaire protectrice contre une infection par le parasite Leishmania major.

Ces résultats laissent à penser que les bactéries de la peau sont nécessaires pour affiner la réponse des cellules immunitaires.

Pour l'heure, la médecine ignore dans quelle mesure ces microbes apparemment inoffensifs ont un effet sur la santé.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

Le saviez-vous?En novembre 2009, d'autres travaux avaient montré que les bactéries entrent en jeu dans le déclenchement d'un processus qui empêche l'inflammation excessive après une blessure et contribuent ainsi à la cicatrisation de la peau.

En complément

Ailleurs sur le web

Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes suggérés ci-après.

Actualités en vidéo

Partenaires