Grands Titres Science

  • Découverte à Montréal d'un gène qui cause le tremblement essentiel +

    Le tremblement essentiel affecte surtout les mains des personnes affligées Photo :  iStockDes chercheurs de l'Université de Montréal ont identifié le premier gène pouvant expliquer certains cas de tremblement essentiel (TE), ce qui permettra éventuellement un meilleur diagnostic de cette maladie souvent confondue avec le P... Lire la suite
  • L'Antarctique aurait déjà été une forêt « quasi tropicale » +

    Une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature révèle que l'Antarctique était couvert par la forêt vierge il y a 52millions d'années.... Lire la suite
  • Découverte d'un fossile vieux de 365 millions d'années +

    Le Muséum national d'histoire naturelle, à Paris (archives) Photo :  AFP/PATRICK KOVARIKUne équipe du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris, a annoncé mercredi dans la revue scientifique britannique Nature avoir découvert le premier fossile presque complet d'un insecte datant du Dévonien supérieur, il y a quelque 3... Lire la suite
  • Une lumière bleue pour aider les travailleurs de nuit +

    Une personne exposée à la lumière bleue Photo :  Université LavalDes chercheurs de l'Université Laval ont mis au point une lumière bleue qui régularise l'horloge biologique des travailleurs de nuit et des automobilistes fatigués.Ce type de lumière pourrait ainsi permettre aux quelque 2 millions de Canadiens qui... Lire la suite
  • Jeux de Londres : des bandes thérapeutiques aux vertus contestées +

    L'attaquant italien Mario Balotelli enlève son maillot après son second but contre l'Allemagne, en demi-finale de l'Euro 2012. Photo :  AFP/CHRISTOF STACHEDe plus en plus populaires, les bandes de couleurs Kinesio pour traiter les blessures sportives ont été aperçues dans les dernières années sur le corps des athlètes, dan... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
Astronomie - L'étoile qui ne sait pas mourir L'amas globulaire d'étoiles Messier 4 et l'emplacement de la curieuse étoile. Photo :  ESO

L'amas d'étoiles Messier 4 semble abriter une étoile qui possède des propriétés étranges et inattendues, montrent de nouvelles images captées à l'Observatoire de La Silla de l'ESO.

L'astrophysicien Lorenzo Monaco et ses collègues en viennent à cette conclusion après avoir décomposé la lumière de milliers d'étoiles dans leurs différentes couleurs, ce qui leur a permis de déduire leur composition chimique et leur âge.

L'amas Messier 4 (aussi appelé NGC 6121) est situé dans la constellation du Scorpion et est l'un des plus proches de la Terre. Cet objet lumineux peut facilement être observé avec des jumelles.

En fait, les nouvelles observations ont révélé qu'une certaine étoile (voir l'image) possède bien plus de lithium que les autres étoiles de l'amas.

Le saviez-vous?Les astrophysiciens comprennent mal l'origine de ce lithium. Habituellement, cet élément est progressivement détruit au cours des milliards d'années de la vie de l'étoile, mais celle-ci semble avoir le secret de la vie éternelle. Deux hypothèses sont avancées par les scientifiques pour expliquer cette réalité :
  • L'étoile a réussi à conserver son lithium original
  • Elle a trouvé un moyen de s'enrichir en lithium récemment conçu
Plus de 150 amas globulaires datant du lointain passé de l'Univers sont en orbite autour de la Voie lactée, notre galaxie.

En complément

Ailleurs sur le web

Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes suggérés ci-après.

Actualités en vidéo

Partenaires