Grands Titres Science

  • Découverte à Montréal d'un gène qui cause le tremblement essentiel +

    Le tremblement essentiel affecte surtout les mains des personnes affligées Photo :  iStockDes chercheurs de l'Université de Montréal ont identifié le premier gène pouvant expliquer certains cas de tremblement essentiel (TE), ce qui permettra éventuellement un meilleur diagnostic de cette maladie souvent confondue avec le P... Lire la suite
  • L'Antarctique aurait déjà été une forêt « quasi tropicale » +

    Une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature révèle que l'Antarctique était couvert par la forêt vierge il y a 52millions d'années.... Lire la suite
  • Découverte d'un fossile vieux de 365 millions d'années +

    Le Muséum national d'histoire naturelle, à Paris (archives) Photo :  AFP/PATRICK KOVARIKUne équipe du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris, a annoncé mercredi dans la revue scientifique britannique Nature avoir découvert le premier fossile presque complet d'un insecte datant du Dévonien supérieur, il y a quelque 3... Lire la suite
  • Une lumière bleue pour aider les travailleurs de nuit +

    Une personne exposée à la lumière bleue Photo :  Université LavalDes chercheurs de l'Université Laval ont mis au point une lumière bleue qui régularise l'horloge biologique des travailleurs de nuit et des automobilistes fatigués.Ce type de lumière pourrait ainsi permettre aux quelque 2 millions de Canadiens qui... Lire la suite
  • Jeux de Londres : des bandes thérapeutiques aux vertus contestées +

    L'attaquant italien Mario Balotelli enlève son maillot après son second but contre l'Allemagne, en demi-finale de l'Euro 2012. Photo :  AFP/CHRISTOF STACHEDe plus en plus populaires, les bandes de couleurs Kinesio pour traiter les blessures sportives ont été aperçues dans les dernières années sur le corps des athlètes, dan... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:
John Marzluff et une corneille La reconnaissance faciale joue un rôle crucial pour les corneilles, dans la mesure où certains humains leur donnent à manger tandis que d'autres les abattent à coups de fusil, explique John Marzluff. Photo :  John Marzluff

Il avait déjà été démontré que les corneilles étaient capables d'identifier facilement les visages humains, mais de nouveaux travaux montrent aujourd'hui que ces oiseaux se souviennent des visages pendant plusieurs années après les avoir vus une seule fois.

La tête d'une corneille Photo :  iStockphoto

Le Pr John Marzluff et ses collègues de l'Université de Washington en viennent à cette conclusion après avoir soumis des corneilles à un examen d'imagerie cérébrale alors qu'elles exécutaient des tâches cognitives complexes, liées à l'exposition à des visages. C'est la première fois qu'une telle expérience était réalisée chez un animal sauvage éveillé.

Elle a ainsi permis d'étudier les bases neurophysiologiques de leur exceptionnelle mémoire.

La mémoire sensorielle visuelle des corneilles ressemble à celles des êtres humains dans la mesure où ces oiseaux sont capables de reconnaître les visages humains et de réagir.

En 2011, la même équipe avait montré que les corneilles étaient capables d'identifier les visages dangereux pour elles, et qu'elles apprenaient à leurs congénères et à leur progéniture à reconnaître cette menace.

La même année, des biologistes autrichiens et allemands ont démontré que les corbeaux (Corvus corax) utilisaient des gestes référentiels pour communiquer entre eux.

Le saviez-vous ?La corneille d'Amérique est l'une des rares espèces d'oiseaux capables de modifier et d'utiliser des outils afin d'obtenir de la nourriture.

En complément

Ailleurs sur le web

Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes suggérés ci-après.

Actualités en vidéo

Partenaires