Grands Titres Sports Motorisés

  • F1 - Lotus - «Encourageant, pas frustrant» - Boullier +

    Kimi Raikkonen à Melbourne Photo :  LotusLotus est passée si près de sa première victoire en Hongrie qu'on pourrait croire l'équipe frustrée du résultat avec le double podium. Pas du tout, dit le patron Éric Boullier.Kimi Räikkönen a terminé dans les échappements de Lewis Hamilton, mais n'a pas pu l'attaquer dans les der... Lire la suite
  • F1 - GP de Hongrie - Hamilton résiste et l'emporte +

     Photo :  AFP/DIMITAR DILKOFFLewis Hamilton a résisté à la remontée des Lotus du Finlandais Kimi Räikkönen et du Français Romain Grosjean pour signer sa deuxième victoire de la saison.Hamilton n'a terminé qu'avec une seconde d'avance sur Räikkönen, et 10 sur Grosjean.Parti de la première ligne derrière Hamilton, Grosjean a perdu sa 2e place lors Lire la suite
  • IndyCar - Fontana - Le titre à Hunter-Reay +

    Ryan Hunter-Reay Photo :  PC/AP Photo/Phillip AbbottRyan Hunter-Reay a été sacré champion de la série IndyCar après la dernière course de la saison, samedi, à Fontana en Californie.Le pilote d'Andretti Autosport est devenu le premier Américain depuis Sam Hornish fils en 2006 à décrocher le titre.Le champion a terminé 4e à... Lire la suite
  • DTM - Oschersleben - La pole à Spengler +

    Bruno Spengler Photo :  BMWAprès une pause de trois semaines, Bruno Spengler attaque la dernière ligne droite du championnat DTM le couteau entre les dents.Le Québécois a signé la pole lors des qualifications de samedi en vue de l'épreuve d'Oschersleben, la 8e des 10 manches de la saison.Spengler a réussi un temps de Lire la suite
  • DTM - Oschersleben - Spengler doit faire vite +

    Le garage de BMW avec la voiture de Bruno Spengler Photo :  BMWBruno Spengler doit aller chercher la demi-seconde qui le sépare du meilleur chrono établi lors des premiers essais libres de l'épreuve d'Oschersleben, 9e épreuve de la saison DTM.Le pilote canadien de l'équipe Schnitzer a enregistré, dans sa BMW M3, un Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
News:
alonsomonza Fernando Alonso a du mal à y croire. Photo :  AFP/Dimitar Dilkoff

Fernando Alonso veut continuer à gagner cette saison. Non pas juste marquer des points pour s'assurer d'un troisième titre. Il l'a clairement fait savoir à Ferrari jeudi.

Le pilote espagnol est en tête du classement des pilotes par 37 points, avec 7 courses à disputer en 2012.

« La gestion de mon avance sera difficile parce que je pense que tout le monde va attaquer pour tenter de recoller, a-t-il affirmé au journal As.

« Il va falloir continuer à faire évoluer la voiture, travailler dur et essayer de gagner des courses. Nous ne devons pas penser à assurer des podiums, des 5e ou 6e places. Nous devons penser à gagner. »

Alonso a déjà remporté trois victoires cette saison. La première contre toute attente en Malaisie, bien servi par une météo capricieuse, puis à Valence et à Hockenheim.

alonsoemotionvalence Fernando Alonso, l'émotion sur le podium de Valence Photo :  AFP/RAFA RIVAS

Il a été l'homme en forme du milieu de saison avec deux victoires et une 2e place en trois courses. Cela lui a permis de rester en tête du classement des pilotes jusqu'à ce jour.

Il avait marqué des points dans chacune des courses de la saison jusqu'au carambolage de Spa. De quoi rappeler que le vent peut tourner rapidement en F1.

« Si dans les prochaines courses, ça se passe mal, la saison sera très mauvaise », prédit-il.

Alonso croit donc que Ferrari doit se baser sur ses forces et non sur les faiblesses des autres.

« L'une des clés sera de faire évoluer la voiture jusqu'à la fin de la saison, explique-t-il. Ce sera d'autant plus important pour Ferrari que nous avons un peu de retard. Il y a quelques idées intéressantes qui arrivent. À Singapour, au Japon et en Corée, nous aurons quelques nouvelles pièces », révèle-t-il au journal espagnol.

La victoire de Lewis Hamilton en Italie a permis au Britannique de remonter au 2e rang du classement (au coeur d'une lutte à trois), et d'en faire le rival numéro 1 du pilote Ferrari d'ici la fin de la saison.

« C'est le seul qui est en mesure de gagner, alors que sa voiture est inférieure aux autres, croit Alonso. Pour ce qui est du reste de mes adversaires, ils doivent avoir la voiture la plus rapide s'ils veulent s'imposer », a-t-il conclu, frondeur.

Fernando Alonso vise évidemment Kimi Raikkonen (Lotus) et Sebastian Vettel (Red Bull), dont les déboires cette saison tendent à lui donner raison.

alonso_estrades Photo :  AFP/DIMITAR DILKOFF

Actualités en vidéo

Partenaires