Grands Titres Sports

  • Cyclisme sur piste - Les Canadiennes en bronze +

    L'équipe canadienne de poursuite en cyclisme sur piste Photo :  AFP/ODD ANDERSEN Tara Whitten, d'Edmonton, Gillian Carleton, de Victoria et Jasmin Glaesser, de Coquitlam, ont remporté le bronze en poursuite féminine par équipe en cyclisme sur piste pour offrir au Canada sa neuvième médaille olympique. Les... Lire la suite
  • Athlétisme - Triathlon - Tremblay abandonne, Findlay en pleurs +

    Réaction de Kathy Tremblay Dure journée pour les Canadiennes au triathlon samedi. Après l'abandon de Kathy Tremblay en raison d'une chute en vélo, Paula Findlay a péniblement terminé la course, en pleurs, répétant à ses entraîneurs et partisans : « Je suis désolée, je suis désolée. » ... Lire la suite
  • MLS - Union 0 - Impact 2 - Et de quatre! +

    Felipe Photo :  PC/Graham HughesL'Impact est devenu invincible... à la maison. Le onze montréalais y a signé un quatrième gain de suite, samedi soir, en battant le Union de Philadelphie 2 à 0.Andrew Wenger (44e) et Felipe (78e) ont inscrit les buts de l'Impact qui entretient encore le mince espoir de participer... Lire la suite
  • Coupe Rogers - Qualifications - Abanda encore là +

    Françoise Abanda Photo :  AFP/MATTHEW STOCKMANFrançoise Abanda a remporté son premier match de qualification, samedi, pour la Coupe Rogers de Montréal.La Québécoise a vaincu la Polonaise Alicja Rosolska 6-3 et 6-4.La Canadienne Erin Routliffe a vaincu l'Américaine Megan Moulton-Levy 6-3 et 6-4.Pas de Toronto pour PeliwoIl... Lire la suite
  • Natation - Ryan Cochrane médaillé d'argent, Phelps x 22 +

    Le Canadien Ryan Cochrane et sa médaille d'argent Photo :  AFP/FABRICE COFFRINI Ryan Cochrane a décroché l'argent samedi au 1500 m libre en natation. Michael Phelps a mis la main sur sa 22e médaille olympique quand les Américains ont remporté l'or au relais 4 x 100 m quatre nages. Cochrane, médaillé de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Les réactions de Heymans et Abel

Jennifer Abel est restée sur son appétit, mais pas autant qu'Émilie Heymans. Les Québécoises ont pris respectivement les 6e et 12e rangs de la finale du 3 m, dimanche, pendant que la Chine réaffirmait son hégémonie sur les tremplins.

Wu Minxia a régné sur le concours du début à la fin, pour boucler sa journée avec 414 points. He Zi (379,2) a complété le doublé chinois, sans jamais inquiéter sa coéquipière.

C'est la troisième place qui a été la plus chaudement disputée. La Mexicaine Laura Sanchez Soto (362,4) l'a décrochée, quelques poussières devant l'Italienne Tania Cagnotto (362,2).

Quatrième de la demi-finale, Abel est toujours restée à distance du podium. Avec 343 points, il lui en manquait près de 20 pour toucher au bronze. La Québécoise y croyait après sa deuxième figure, un triple périlleux et demi avant qui l'a fait passer de la 10e à la 5e place. Mais un deux et demi périlleux renversé de 55 points l'a ensuite reléguée en milieu de peloton (8e), d'où elle n'a pu s'extirper.

« Je suis fière de ce que j'ai fait aujourd'hui, a dit Abel, 20 ans. Il y avait plus de hauts que de bas. L'expérience, c'est très important en plongeon. La plupart des finalistes avaient au moins 24 ou 25 ans. »

« Je n'étais pas ici pour monter sur le podium, a-t-elle ajouté. Je voulais faire la finale, améliorer mon pointage et être constante. Je n'ai pas abandonné le rêve d'une médaille olympique. J'ai quatre autres années pour me préparer. »

Émilie HeymansÉmilie Heymans Photo :  AFP/Martin Bureau

Heymans très loin

Heymans (295,2), elle, a été fixée sur son sort à sa deuxième figure. La Québécoise a raté l'entrée à l'eau de son triple périlleux et demi avant. Son pointage (46,2) était révélateur de l'ampleur de la catastrophe. Elle était reléguée au 12e et dernier rang. Sa journée était gâchée.

« J'ai choisi ce plongeon parce que je le réussi bien en général, a commenté Heymans. Ce n'était pas le cas aujourd'hui, mais ce n'est pas la fin du monde. »

Londres a quand même offert à Heymans une médaille (le bronze au 3 m synchro avec Abel) dans des quatrièmes Jeux de suite, ce qu'aucune autre plongeuse n'avait encore réussi.

« Les trois dernières journées ont été longues, a commenté Heymans. Je manquais d'énergie et de concentration. Même à l'entraînement, le rythme n'était pas le même. Mais dans l'ensemble de ma carrière, je suis restée dans l'élite pendant plusieurs années. Il n'y a pas beaucoup d'athlètes qui font ça. »

L'or olympique au 3 m féminin appartient à la Chine depuis les Jeux de Séoul en 1988, après le triomphe de la Québécoise Sylvie Bernier à Los Angeles quatre ans plus tôt.

Actualités en vidéo

Partenaires