Grands Titres Technologie

  • Twitter fait son entrée dans les salles d'audience de Colombie-Britannique +

    Les salles d'audience des tribunaux de la Colombie-Britannique ne seront plus des zones où les gazouillis sont formellement interdits.Les messages Twitter seront dorénavant permis pendant les procès à la Cour suprême et dans les tribunaux provinciaux, mais pour les avocats et les journalistes accrédités seulement. Les membres du public ne seront qu... Lire la suite
  • Nettoyage numérique : trois employés de Baidu arrêtés +

    Trois employés de Baidu, le plus important moteur de recherche en Chine, ont été licenciés après avoir été arrêtés par la police, soupçonnés d'avoir reçu de l'argent de "partenaires extérieurs" afin de supprimer des contenus. Un quatrième employé a également été licencié, mais n'a pas été interpellé. Ils sont soupçonnés d'avoir touché Lire la suite
  • Le cofondateur d'Apple inquiet face au nuage de données +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 17h09 • Mis à jour le 06.08.2012 à 17h09Salon Communicasia, à Singapour, en 2011. | AFP/ROSLAN RAHMANLors d'une réunion à Washington, M. Wozniak se dit inquiet de la façon dont a évolué le stockage des données, passant du disque dur aux serveurs à distance, un procédé connu sous le nom d'"informatique en Lire la suite
  • SFR attaque Orange sur ses offres pour les résidences secondaires +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 16h57Le logo de SFR. | AFP/LOIC VENANCEFrance Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre Internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des 3,2 millions de résidences secondaires en France. L'utilisateur a la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service... Lire la suite
  • La Norvège se penche sur la reconnaissance faciale de Facebook +

    Le Monde.fr | 06.08.2012 à 12h59Par Le Monde.fr, avec BloombergLe système de reconnaissance faciale de Facebook. | Facebook"Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire", explique Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. L'autorité compte adresser un... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Le Monde.fr avec AFP | 03.08.2012 à 13h01

Un projet de loi sur la cybersécurité retoqué au Sénat américainDes analystes se préparent au lancement de Cyber Storm III, une simulation de guerre informatique aux Etats-Unis en 2010. | REUTERS/HYUNGWON KANG

Le projet, qui avait besoin du vote favorable de 60 sénateurs sur 100, n'en a obtenu que 52, se heurtant à une coalition de libertaires, craignant qu'il ne permette au gouvernement de surveiller ses administrés, et de conservateurs, s'élevant contre la création d'un nouvel organe bureaucratique.

Le texte avait pourtant reçu le soutien d'élus démocrates et républicains, de hauts responsables et même de Barack Obama, qui l'avait défendu dans une tribune publiée dans le Wall Street Journal.

VERSION ÉDULCORÉE

Il s'agissait de la nouvelle mouture d'un texte adopté en avril par la Chambre des représentants, aux mains des républicains, qui avait provoqué une controverse sur la question de la protection des libertés individuelles. Les dispositions les plus critiquées avaient été retirées ou assouplies.

Le projet de loi appelait ainsi à la création d'un Conseil national de la cybersécurité chargé d'évaluer les vulnérabilités du système et instaurait un mécanisme volontaire de détection des attaques susceptibles de porter atteinte à la sûreté des Etats-Unis.

Lire : L'évolution du projet de loi

Actualités en vidéo

Partenaires