Grands Titres Technologie

  • Twitter fait son entrée dans les salles d'audience de Colombie-Britannique +

    Les salles d'audience des tribunaux de la Colombie-Britannique ne seront plus des zones où les gazouillis sont formellement interdits.Les messages Twitter seront dorénavant permis pendant les procès à la Cour suprême et dans les tribunaux provinciaux, mais pour les avocats et les journalistes accrédités seulement. Les membres du public ne seront qu... Lire la suite
  • Nettoyage numérique : trois employés de Baidu arrêtés +

    Trois employés de Baidu, le plus important moteur de recherche en Chine, ont été licenciés après avoir été arrêtés par la police, soupçonnés d'avoir reçu de l'argent de "partenaires extérieurs" afin de supprimer des contenus. Un quatrième employé a également été licencié, mais n'a pas été interpellé. Ils sont soupçonnés d'avoir touché Lire la suite
  • Le cofondateur d'Apple inquiet face au nuage de données +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 17h09 • Mis à jour le 06.08.2012 à 17h09Salon Communicasia, à Singapour, en 2011. | AFP/ROSLAN RAHMANLors d'une réunion à Washington, M. Wozniak se dit inquiet de la façon dont a évolué le stockage des données, passant du disque dur aux serveurs à distance, un procédé connu sous le nom d'"informatique en Lire la suite
  • SFR attaque Orange sur ses offres pour les résidences secondaires +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 16h57Le logo de SFR. | AFP/LOIC VENANCEFrance Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre Internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des 3,2 millions de résidences secondaires en France. L'utilisateur a la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service... Lire la suite
  • La Norvège se penche sur la reconnaissance faciale de Facebook +

    Le Monde.fr | 06.08.2012 à 12h59Par Le Monde.fr, avec BloombergLe système de reconnaissance faciale de Facebook. | Facebook"Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire", explique Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. L'autorité compte adresser un... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

M le magazine du Monde | 03.08.2012 à 11h39 • Mis à jour le 03.08.2012 à 11h39

Par Louise Couvelaire

Aux JO, tweeter n'est pas jouerPour avoir écrit un tweet injurieux, le footballeur suisse Michel Morganella a été exclu des Jeux. | AFP / PAUL ELLIS

En imposant aux athlètes des règles strictes concernant l'utilisation des réseaux sociaux pendant les Jeux, le Comité international olympique (CIO) voulait éviter les dérapages et garantir leur monopole aux sponsors et aux médias. Comme on pouvait s'y attendre, c'est raté. Le footballeur helvétique Michel Morganella a été exclu des Jeux après avoir posté un tweet injurieux envers les Coréens, contre lesquels son équipe venait de perdre : "Je défonce tous les Coréens, allez tous brûler, (...) bande de triso." Deux jours avant l'ouverture des Jeux, la triple sauteuse grecque de 23 ans Voula Papachristou avait été la première à être exclue après avoir fait scandale en écrivant : "Avec autant d'Africains en Grèce, au moins les moustiques du Nil occidental mangeront de la nourriture maison."

SATURATION DES RÉSEAUX

Lundi, des sportifs américains ont bravé le CIO en protestant contre l'interdiction de promouvoir leurs propres partenaires ou produits sur les réseaux sociaux. Craignant que cette règle nuise à leurs contrats, ils réclament un assouplissement. Le lendemain, la police du Dorset, en Angleterre, a arrêté un adolescent de 17 ans qui venait de poster un tweet à destination de Tom Daley, après son échec dans l'épreuve de plongeon synchronisé : "Tu as laissé tomber ton père, j'espère que tu le sais." Le père du sportif est décédé l'an dernier d'un cancer du cerveau. Le 28 juillet, le CIO avait appelé le public à modérer tweets et SMS durant les épreuves. A l'origine de cette requête, un couac lors de la retransmission de l'épreuve de cyclisme sur route, la saturation des réseaux de télécommunication ayant empêché les commentateurs de la BBC de transmettre aux téléspectateurs les positions des concurrents.

Louise Couvelaire

Actualités en vidéo

Partenaires