Grands Titres Technologie

  • Twitter fait son entrée dans les salles d'audience de Colombie-Britannique +

    Les salles d'audience des tribunaux de la Colombie-Britannique ne seront plus des zones où les gazouillis sont formellement interdits.Les messages Twitter seront dorénavant permis pendant les procès à la Cour suprême et dans les tribunaux provinciaux, mais pour les avocats et les journalistes accrédités seulement. Les membres du public ne seront qu... Lire la suite
  • Nettoyage numérique : trois employés de Baidu arrêtés +

    Trois employés de Baidu, le plus important moteur de recherche en Chine, ont été licenciés après avoir été arrêtés par la police, soupçonnés d'avoir reçu de l'argent de "partenaires extérieurs" afin de supprimer des contenus. Un quatrième employé a également été licencié, mais n'a pas été interpellé. Ils sont soupçonnés d'avoir touché Lire la suite
  • Le cofondateur d'Apple inquiet face au nuage de données +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 17h09 • Mis à jour le 06.08.2012 à 17h09Salon Communicasia, à Singapour, en 2011. | AFP/ROSLAN RAHMANLors d'une réunion à Washington, M. Wozniak se dit inquiet de la façon dont a évolué le stockage des données, passant du disque dur aux serveurs à distance, un procédé connu sous le nom d'"informatique en Lire la suite
  • SFR attaque Orange sur ses offres pour les résidences secondaires +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 16h57Le logo de SFR. | AFP/LOIC VENANCEFrance Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre Internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des 3,2 millions de résidences secondaires en France. L'utilisateur a la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service... Lire la suite
  • La Norvège se penche sur la reconnaissance faciale de Facebook +

    Le Monde.fr | 06.08.2012 à 12h59Par Le Monde.fr, avec BloombergLe système de reconnaissance faciale de Facebook. | Facebook"Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire", explique Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. L'autorité compte adresser un... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

La console Ouya fait son service avant-vente

Après une séduisante présentation du hardware, les concepteurs de la console Ouya veulent démontrer qu'ils peuvent aussi fournir du contenu. Depuis quelques jours, l’entreprise américaine à l'origine du projet multiplie les annonces de partenariats.

Ouya vient d'annoncer qu'une version du célèbre jeu de rôle japonais de Square-Enix, Final Fantasy III, serait disponible en mars. Quelques jours auparavant, l'entreprise annonçait un important partenariat avec Onlive, qui, avec Gaikai, domine le marché du cloud gaming. La petite entreprise veut aussi s'assurer du soutien des studios indépendants, avec des titres comme le jeu bac à sable Minecraft. Avec Ouya, les concepteurs veulent aussi montrer que la console peut être un appareil multimédia : ils ont également annoncé un partenariat avec Vevo, service de vidéos musicales en ligne.

Le projet de console Ouya a été dévoilé le 10 juillet, sur la plateforme de financement participatif Kickstarter. Jeudi 2 août, une semaine avant la fin de la période de financement, plus de 48 000  personnes ont soutenu le projet, et plus de 6 millions de dollars de promesses de dons ont été effectuées, alors que les auteurs du projet demandaient 950 000 dollars.

C'est essentiellement  le positionnement stratégique de la console qui séduit les joueurs :  la machine fonctionne avec le système d'exploitation Android, et la plateforme se veut aussi ouverte : un kit de développement sera fourni avec la console sans frais pour l'acquérir ou pour publier un jeu. Ouya dispose enfin d'un processeur quadricoeur Tegra 3, qui commence à faire ses preuves, en matière de jeu, sur les tablettes tactiles.

Ouya, conçu par des vétérans de l'industrie du jeu, mise aussi sur un positionnement économique agressif. "Faisons des jeux moins chers à concevoir, et moins chers à acheter. Avec toutes les avancées technologiques, ne pourrions-nous pas abaisser les coûts ?", s'interroge l'équipe d'Ouya.  Prévue pour mars, la console serait mise en vente pour 99 dollars (79 euros). Le modèle promu sur la console est le free-to-play, permettant un accès gratuit aux jeux, mais un paiement pour les contenus additionnels. Ce modèle séduit de plus en plus d'éditeurs de jeux, y compris les "historiques", tels Electronic Arts.

Modèle pérenne ?

Si l'annonce de cette console a plutôt suscité l'enthousiasme, les observateurs relevant l'arrivée d'un nouvel acteur en rupture par rapport au marché traditionnel, les critiques sont aussi présentes. Sur le site spécialisé Gamasutra, le gamedesigner Ian Fisch souligne par exemple qu'il sera difficile de porter la ludothèque disponible sur Android sur les téléviseurs.

Il explique également qu'il sera difficile d'obtenir, sur le système de Google, une "expérience comme celle d’Assassin's Creed : Brotherhood ou de Gears of War 3". Selon lui, "il n'y a même pas de jeux de qualité comparable à Shadow complex ou Limbo, sur Android".

Le gamedesigner détaille aussi le complexe de la "poule et de l'oeuf" sur consoles : il faut avoir de bons jeux pour attirer les joueurs, mais pour que les studios investissent, il faut que la base de joueurs soit suffisamment établie. Ian Fisch émet enfin des doutes sur les capacités multijoueurs de la nouvelle machine, alors que des acteurs, comme Microsoft et son XBox live, en ont fait le centre de leur stratégie.

Si la console Ouya est effectivement en rupture avec la génération actuelle de machines, les consoliers commencent toutefois se positionner. Sony a annoncé, au début du mois de juillet, qu'elle rachetait l'entreprise de cloud gaming Gaikai, pour 380 millions de dollars (300 millions d'euros) ...

Laurent Checola

Crédits : Ouya.

Des mondes virtuels sur PC, aux créations originales des consoles de la nouvelle génération, la rédaction de Playtime parcourt l'univers des jeux vidéo.

Actualités en vidéo

Partenaires