Grands Titres Technologie

  • Twitter fait son entrée dans les salles d'audience de Colombie-Britannique +

    Les salles d'audience des tribunaux de la Colombie-Britannique ne seront plus des zones où les gazouillis sont formellement interdits.Les messages Twitter seront dorénavant permis pendant les procès à la Cour suprême et dans les tribunaux provinciaux, mais pour les avocats et les journalistes accrédités seulement. Les membres du public ne seront qu... Lire la suite
  • Nettoyage numérique : trois employés de Baidu arrêtés +

    Trois employés de Baidu, le plus important moteur de recherche en Chine, ont été licenciés après avoir été arrêtés par la police, soupçonnés d'avoir reçu de l'argent de "partenaires extérieurs" afin de supprimer des contenus. Un quatrième employé a également été licencié, mais n'a pas été interpellé. Ils sont soupçonnés d'avoir touché Lire la suite
  • Le cofondateur d'Apple inquiet face au nuage de données +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 17h09 • Mis à jour le 06.08.2012 à 17h09Salon Communicasia, à Singapour, en 2011. | AFP/ROSLAN RAHMANLors d'une réunion à Washington, M. Wozniak se dit inquiet de la façon dont a évolué le stockage des données, passant du disque dur aux serveurs à distance, un procédé connu sous le nom d'"informatique en Lire la suite
  • SFR attaque Orange sur ses offres pour les résidences secondaires +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 16h57Le logo de SFR. | AFP/LOIC VENANCEFrance Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre Internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des 3,2 millions de résidences secondaires en France. L'utilisateur a la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service... Lire la suite
  • La Norvège se penche sur la reconnaissance faciale de Facebook +

    Le Monde.fr | 06.08.2012 à 12h59Par Le Monde.fr, avec BloombergLe système de reconnaissance faciale de Facebook. | Facebook"Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire", explique Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. L'autorité compte adresser un... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Les opérateurs français dévoilent leurs premières offres pour l'iPhone 5Orange et SFR ont dévoilé les prix (respectivement de 199 et 189 euros) de l'iPhone 5 pour la souscription à un forfait illimité. | REUTERS/BECK DIEFENBACH

Ceux-ci ne sont, pour l'instant, pas particulièrement plus attractifs que ceux qui avaient été pratiqués pour la précédente version du best-seller d'Apple. Ce sont même pratiquement les mêmes (189 euros chez SFR avec un forfait illimité, 199 euros chez Orange pour le même forfait).

A cela près que depuis l'arrivée de Free, en janvier dernier, et le lancement de son offre illimitée à 19,90 euros, les forfaits de cœur de gamme des deux opérateurs ont sensiblement baissé. Pour SFR, ces prix ne sont pas définitifs : le groupe devrait annoncer le 24 septembre une série de nouvelles offres, dont des forfaits spécialement pour l'iPhone. Pour l'instant, le groupe ne veut pas communiquer dessus, mais il y a fort à parier qu'elles seront plus attractives que celles qui existent déjà.

ORANGE PRIVILÉGIE SON PARC D'ABONNÉS

Orange a, quant à lui, déjà modifié toutes ses offres Origami en juin dernier et ne voit pas la nécessité de recommencer pour le lancement de la dernière mouture de l'iPhone d'Apple. "La sortie d'un nouvel iPhone reste un temps fort même s'il est vrai que cela s'est banalisé avec l'émergence d'une vraie concurrence sur le marché des smartphones", souligne Damien Rouchouse, directeur haut de marché mobile pour Orange en France.

La particularité des offres d'Orange réside dans le fait que l'opérateur a décidé, cette fois, de privilégier son parc d'abonnés plutôt que de tenter d'en recruter de nouveaux à tout prix. Trop coûteux ! Pour un forfait équivalent, les clients déjà abonnés chez Orange peuvent se procurer l'iPhone 5 pour 50 euros de moins que les nouveaux arrivants.

"On nous a beaucoup reproché d'avoir favorisé les nouveaux clients par rapport aux anciens. On essaie maintenant de renverser la tendance", affirme M. Rouchouse. A cela s'ajoute le fait que le prix de lancement ne dépend pas complètement des opérateurs: ils sont obligés de se plier aux exigences de subvention d'Apple.

Actualités en vidéo

Partenaires