Grands Titres Technologie

  • Twitter fait son entrée dans les salles d'audience de Colombie-Britannique +

    Les salles d'audience des tribunaux de la Colombie-Britannique ne seront plus des zones où les gazouillis sont formellement interdits.Les messages Twitter seront dorénavant permis pendant les procès à la Cour suprême et dans les tribunaux provinciaux, mais pour les avocats et les journalistes accrédités seulement. Les membres du public ne seront qu... Lire la suite
  • Nettoyage numérique : trois employés de Baidu arrêtés +

    Trois employés de Baidu, le plus important moteur de recherche en Chine, ont été licenciés après avoir été arrêtés par la police, soupçonnés d'avoir reçu de l'argent de "partenaires extérieurs" afin de supprimer des contenus. Un quatrième employé a également été licencié, mais n'a pas été interpellé. Ils sont soupçonnés d'avoir touché Lire la suite
  • Le cofondateur d'Apple inquiet face au nuage de données +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 17h09 • Mis à jour le 06.08.2012 à 17h09Salon Communicasia, à Singapour, en 2011. | AFP/ROSLAN RAHMANLors d'une réunion à Washington, M. Wozniak se dit inquiet de la façon dont a évolué le stockage des données, passant du disque dur aux serveurs à distance, un procédé connu sous le nom d'"informatique en Lire la suite
  • SFR attaque Orange sur ses offres pour les résidences secondaires +

    Le Monde.fr avec AFP | 06.08.2012 à 16h57Le logo de SFR. | AFP/LOIC VENANCEFrance Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre Internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des 3,2 millions de résidences secondaires en France. L'utilisateur a la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service... Lire la suite
  • La Norvège se penche sur la reconnaissance faciale de Facebook +

    Le Monde.fr | 06.08.2012 à 12h59Par Le Monde.fr, avec BloombergLe système de reconnaissance faciale de Facebook. | Facebook"Facebook dispose d'un outil très puissant, et la façon dont il fonctionne n'est pas encore tout à fait claire", explique Bjorn Erik Thon, responsable de la protection des données en Norvège. L'autorité compte adresser un... Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
News:

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 14.09.2012 à 02h48 • Mis à jour le 14.09.2012 à 02h50

Le logo d'Anonymous.Le logo d'Anonymous. | D.R.

Selon les hackers, le FBI a arrêté mercredi Barrett Brown alors qu'il participait à une conversation en ligne. Le groupe a diffusé sur internet une vidéo qui montre l'interruption du "chat" par ce qui semble s'apparenter à un raid du FBI. En représailles, Anonymous a publié sur internet les numéros de 13 cartes bancaires qui "pourraient appartenir" à des responsables gouvernementaux.

"Il a été arrêté et a été emmené pour infraction vers 23 heures la nuit dernière", a confirmé un porte-parole du shériff du comté de Dallas. Barrett Brown, 31 ans, dont le casier judiciaire est vierge, devait être présenté devant un tribunal fédéral de la ville lors d'une audience préliminaire prévue jeudi. Brown avait posté mercredi sur le site de partage YouTube une vidéo intitulée "pourquoi je vais détruire l'agent du FBI, Robert Smith". On ignore si cette vidéo est à l'origine de son interpellation.

Il avait été interrogé par le FBI au mois de mars lorsque l'un des pirates informatiques les plus recherchés au monde était devenu un informateur du Bureau fédéral d'investigation. Hector Xavier Monsegur, alias Sabu, 28 ans, avait accepté de coopérer et cette collaboration avait conduit à l'interpellation de cinq autres membres importants du réseau de hackers, dont deux Britanniques et deux Irlandais.

Selon le site The Hacker News, M. Brown s'était rendu célèbre en menaçant de divulguer les noms de 75 membres du cartel mexicain de Zetas qui avait enlevé un membre d'Anonymous.

Le groupe Anonymous s'est rendu célèbre par ses attaques contre les systèmes informatiques de la CIA, de l'agence britannique de lutte contre le crime organisé, de la compagnie Sony, de sites du gouvernement mexicain et de la police irlandaise. Ils s'en sont également pris au journal de Rupert Murdoch, News International, à la Fox et aussi à Sony Pictures Entertainment.

Actualités en vidéo

Partenaires